90% des jeunes de 12 ans ont déjà vu du porno: comment protéger vos enfants des sites interdits aux moins de 18 ans ?

Invitée au micro de RTLAnne De Labouret, auteure de « Parlez du porno à vos enfants avant qu’Internet ne le fasse », a dévoilé un chiffre étonnant: 90% des élèves de 6e ont déjà consommé du porno. Elle donne quelques conseils pour protéger les enfants des sites certifiés moins de 18 ans.

Un jeune, entre 14 et 24 ans, sur cinq avoue regarder du contenu pornographique toutes les semaines. Il y a un an, ce chiffre avait été dévoilé par une enquête, ayant été remise aux parlementaires. Dans un monde où les sites pornographiques sont faciles d’accès, la consommation des jeunes est différente des précédentes générations. Fini les magazines porno cachés sous le lit ou les cassettes VHS, la jeunesse accède très vite aux sites interdits aux moins de 18 ans en cliquant seulement sur son smartphone. Face à ce fléau, 90% des enfants de 12 ans ont déjà visionné un film pornographique.

Enfant face aux écrans

90% des enfants de 6e ont déjà visionné du contenu pornographique.

>>> À lire en plus : Un enfant en larmes après avoir reçu une grenouille, sa mère va empirer les choses ! (VIDEO)

Anne De Labouret: « À partir du moment où la pornographie traîne sur le portable d’un enfant (…) ses copains seront informés très vite »

Sorti hier, le livre d’Anne De Labouret analyse les effets du porno sur les jeunes. Selon elle, 100 % des jeunes auront vu du porno à la fin du collège et le premier visionnage se fera à 11 ans en moyenne. Dans le studio de RTL, l’auteure est revenue sur la naïveté des parents face à la gestion des contenus web de leurs enfants: « Je pense que les parents sont très inconscients de ce que leurs enfants font sur leurs téléphones avec lesquels ils ont accès à tout Internet » et même si les portables sont interdits dans l’enceinte de l’établissement scolaire « à partir du moment où la pornographie traîne sur le portable d’un enfant vous pouvez être sûr que tous ses copains seront informés très vite. » commente t-elle.

Développant des stéréotypes sexistes, les films pornographiques enferment les jeunes dans « un cliché et cela pénètre par effraction dans leur psychisme » déplore Anne De Labouret et « ils ne sont pas du tout préparés à voir ce genre d’images. » Pour elle, la politique d’utilisation des sites pornographiques est très laxiste puisque « la pornographie est en libre accès sur Internet sans prendre le soin de vérifier que l’enfant a plus de 18 ans » et rejette la faute sur les parlementaires: « la loi qui est censée protéger les mineurs n’est pas appliquée » regrette l’écrivaine.

>>> À lire en plus: Fait rarissime: Un enfant de trois ans a été mordu 56 fois par un chien !

Comment prévenir ses enfants des sites pornographiques ?

Sur la base d’une enquête, Anne De Labouret a apporté des solutions aux parents pour mettre en garde leurs enfants vis-à-vis des sites pornographiques: « C’est important de mettre en place des protections techniques, de ne pas leur donner de portables trop tôt. On peut donner un téléphone qui n’est pas un smartphone qui servirait uniquement à téléphoner et envoyer des SMS » précise t-elle. Elle conseille aux parents de prévenir l’enfant de ce qu’Internet regorge et d’être à son écoute si ce dernier lui explique qu’il a visionné des images pornographiques: « Tu peux tomber sur des images violentes ou des images avec des gens nus qui font des choses ensemble qui peuvent te choquer et si ça t’arrive viens m’en parler je serai toujours là pour en discuter avec toi. » Néanmoins, elle répète que l’interdiction totale n’est pas plausible car « il y aura toujours les copains. »

>>> À lire en plus: Ce bébé dort sur la guitare de son père et c’est trop mignon !

Publié par Églantine le 24 Mai 2019
0