Gilets jaunes : L’acte 19 annoncerait la « fin du pacifisme, la guerre est déclarée » !


Après un acte 18 marqué par de nombreuses scènes de violence et de destructions sur les Champs-Elysées à Paris, l’acte 19 se veut encore plus fort à la suite des annonces du gouvernement. Les Gilets jaunes entendent mettre « fin au pacifisme » . « La guerre est déclarée » rajoutent certains manifestants.

 

Photo: NICOLAS TUCAT / AFP

 

>> À lire aussi : Gilets jaunes : Edouard Philippe annonce de possibles interdictions de manifestations dans les quartiers les plus touchés

Un acte 18 marqué par des scènes de violences et de destructions

L’acte 18 des gilets jaunes, marqué par le saccage des Champs-Elysées, a fait couler beaucoup d’encre . Le lundi 18 mars, Edouard Philippe annonçait déjà des mesures pour répondre à cette violence, en avançant notamment que le gouvernement pourrait interdire les manifestations dans certains quartiers durablement touchés. Le 12 mars dernier, la loi « anti-casseurs » était votée afin de « renforcer et garantir le maintien de l’ordre public dans les manifestations ».

 

>> À lire aussi : Gilets jaunes : Emmanuel Macron promet « des réponses fortes » après les violences de l’acte 18

Manifestations interdites : la contravention augmente

Avec ce droit d’interdire les manifestations dans certains lieux et quartiers, Edouard Philippe annonce également des contraventions plus fortes. Désormais, participer à une manifestation interdite est passible d’une amende de 135 euros, contre 38 euros auparavant. Les organisateurs risquent 7 500 euros d’amendes et six mois d’emprisonnement.

Photo : CHARLES PLATIAU / REUTERS

L’armée appelée en renfort ?

Des militaires pour sécuriser cette nouvelle journée d’actions ? L’hypothèse est envisagée par Benjamin Griveaux. Le porte parole du gouvernement a annoncé que « la mission antiterroriste militaire Sentinelle » serait mobilisée ce 23 mars, dans le but de protéger les bâtiments officiels et autres points fixes, comme le rapporte le site LaDépêche. Et la décision vient directement du président de la République Emmanuel Macron en Conseil des ministres. Face à une situation exceptionnelle, il semblerait que le président prenne des mesures exceptionnelles. La présence militaire des Sentinelles devrait être renforcée pour protéger les monuments et bâtiments des éventuels casseurs. Les Sentinelles sont des militaires qui sont déjà présents dans les aéroports et à proximité des monuments depuis les attentats de 2015. Le parti de la France insoumise juge cette décision « irresponsable », signifiant que l’armée « ne peut et ne doit assurer aucune tâche de police ».

 

Capture d’écran RMC.

Les gilets jaunes annoncent : « La guerre est déclarée » ?

De leur côté, les gilets jaunes semblent plus remontés que jamais contre le gouvernement depuis les dernières annonces. Sur Facebook, un appel national montre la tendance : « Acte 19 : fin du pacifisme. La guerre est déclarée ». Mais cet appel à la manifestation sur une des pages Facebook des gilets jaunes a vite été supprimé. À l’annonce de l’interdiction de manifester sur les Champs-Elysées, les gilets jaunes se rassembleraient au Trocadéro, ou se rendraient directement au Palais de l’Elysée. Bon nombre de manifestants veulent également retourner sur les ronds-points et faire des « blocages ».

 

Ça peut vous intéresser :

-> Gilets jaunes : un banque incendiée pendant l’acte 18… une femme et son bébé sauvés de justesse ! (11 blessés)

-> Acte 18 des Gilets jaunes : le Fouquet’s saccagé sur les Champs-Elysées

-> Gilets jaunes : le boxeur de gendarmes Christophe Dettinger réclame 3 millions d’euros à Leetchi

En savoir plus sur : - - -

Publié par Jessy le 22 Mar 2019
 
0