Une ado violée par 30 hommes en Israël : des milliers de personnes font grève et manifestent dans le pays

Depuis jeudi dernier, Israël est révolté. Une affaire de viol a été révélée dans la presse et les Israéliens ne décolèrent pas. Ce weekend, des milliers d’Israéliens sont descendus dans la rue pour dénoncer les violences sexuelles, alors qu’une adolescente de 16 ans a été violée par 30 hommes. Les agresseurs faisaient la queue dans un couloir d’un hôtel, en attendant leur tour. Le président Rivlin a vivement réagi à cette information qui secoue le pays.

> À lire aussi : Enceinte à 10 ans à cause des viols de son oncle, cette petite fille a vécu l’enfer au moment de se faire avorter (vidéo)

Violée à 16 ans par 30 hommes qui attendaient leur tour dans un chambre d’hôtel

Pendant une heure, ce weekend, des milliers d’hommes et de femmes sont descendus dans la rue, abandonnant leur travail pour protester. Cette grève de protestation a été organisée suite à la révélation dans la presse d’une affaire effroyable. Une adolescente de 16 ans aurait été violée par 30 hommes, dans la station balnéaire d’Eilat. La victime présumée a porté plainte. Les détails de l’histoire ont été publiés, provoquant la stupeur dans tout le pays. La trentaine d’homme faisait la queue devant la chambre où se trouvait la victime, à moitié consciente, dans un état d’ébriété. Deux suspects en lien avec ce viol organisé ont déjà été arrêtés.

Depuis jeudi, des milliers de personnes descendent dans les rues de Tel-Aviv pour protester contre les violences faites aux femmes. (Reuters)

> À lire aussi : Choc : Un homme politique français est accusé de viol par un homme

Les violences faites aux femmes sont violemment dénoncées depuis quelques mois en Israël

Dès l’annonce de cette histoire, des Israéliens sont descendus dans la rue, jeudi soir. Ces manifestations spontanées ont amplifié et se sont peu à peu organisées, jusqu’à celles de ce weekend, réunissant des milliers de personnes à Tel-Aviv et Jérusalem. « C’est choquant, il n’y a pas d’autre mot ! Ce n’est pas seulement un crime contre une jeune fille, c’est un crime contre l’humanité elle-même qui mérite toute notre condamnation », a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Les agressions sexuelles, le viol, l’exploitation sexuelle, les violences sexuelles sont des taches indélébiles (…) qui nous détruisent comme société et nous rendent misérables », a écrit sur Twitter le président Reuven Rivlin. Comme le rappelle un groupe féministe israélien, qui reprend les données officielles, il y a 260 femmes qui sont violées par jour en Israël. Les grèves et manifestations ont pour but de demander plus de budget de la part de l’État pour lutter contre les violences faites aux femmes. Un sujet qui est épineux depuis déjà quelques mois, alors que les groupes féministes mènent de plus en plus d’actions publiques dans les rues des grandes villes.

> À lire aussi : Viol en plein sommeil : la soirée qui tourne au drame

Crédits : AP – Source : 7 sur 7

Publié par Nicolas F le 29 Aug 2020
0