Après avoir embrassé sa fille sur la bouche et choqué ses fans, David Beckham tente de s’expliquer et s’enfonce…

Publié par Nicolas F le 06 Juil 2017

Après avoir embrassé sa fille sur la bouche et avoir posté l’image sur Instagram, David Beckham est victime de harcèlement sur les réseaux sociaux pour ce comportement et ce geste que tout le monde n’approuve pas. Mais il a décidé de se défendre et amplifie la polémique en expliquant que lui et sa femme embrassent tous leurs enfants sur la bouche.

 

« Un bisou pour papa » qui passe mal

Tout a commencé le 1e juin, lorsque David Beckham a posté une photo de lui et sa fille Harper, 5 ans, sur Instagram. Il trouvait la photo toute mignonne. Sur le cliché il apparait en gros plan, portant sa fille dans les bras et lui faisant un baiser sur la bouche devant un coucher de soleil éblouissant. Mais la photo ne fait pas l’effet escompter. En voyant le bisou sur la bouche, il a ouvert le débat sur la question de savoir s’il était normal d’embrasser son enfant de 5 ans sur la bouche.

Kiss for Daddy ❤️

Une publication partagée par David Beckham (@davidbeckham) le

David Beckham embrasse tous ses enfants sur la bouche

« J’ai été critiqué pour avoir embrassé ma fille, l’autre jour. J’embrasse tous mes enfants sur la bouche. » On peut trouver sa mignon de voir un papa embrasser sa petite fille. Mais tous ses enfants y ont vraiment droit ? Il s’explique au magazine britannique The Sun et parle de son fils : « Brooklyn peut être pas. Brooklyn a 18 ans, il trouverait ça peut-être un peu bizarre. Mais je suis très affectueux avec les enfants. C’est comme ça que Victoria et moi avons été éduqués et c’est comme ça qu’on est avec nos enfants ». Rappelons qu’en plus de Harper, 5 ans et de Brooklyn, 18 ans, David et Victoria sont les parents de Romeo, 15 ans et Cruz, 12 ans.

David entouré de ses quatre enfants (davidbeckham/Instagram)

Certains fans le soutiennent, d’autres sont écœurés

Depuis que la photo du baiser avec sa fille a été postée, certains fans ont commencé à l’insulter, le traitant de pervers. Certains se demande comment il ose embrasser une fille de cet âge sur les lèvres. D’autres ont pris sa défense, dénonçant le fait qu’il était dommage de devoir se justifier pour des actes aussi simples. En un mois, la photo a tout de même réussi à enregistrer 1,9 millions de likes sur Instagram.

 
0