Atlas, le robot de Boston Dynamics sait maintenant gravir des obstacles

Publié par Claire le 15 Oct 2018


Qui n’a jamais regardé Terminator ou encore Ironman ? Et bien voilà, on y est ! L’équipe de Boston Dynamics diffuse encore une fois une vidéo du robot humanoïde Atlas qui sait désormais gravir de grands obstacles. Étonnant, autant qu’effrayant.

 

2018, la cuvée Atlas

2018, c’est l’année du robot Atlas. En effet, la société Boston Dynamics ne cesse de diffuser des vidéos de leur machine. Atlas fait des saltos, Atlas court en évitant les obstacles, porte des objets et les ranges ou tout simplement se relève après être tombé… Et la dernière en date ? Atlas qui peut sauter et gravir des obstacles avec une facilité… déconcertante. Pour ne pas dire alarmante.

 

« C’est un exploit. Car, à part l’équipe de Boston Dynamics, aucun scientifique qui travaille sur les robots bipèdes n’a une machine comparable à Atlas » affirme Abderrahmane Kheddar, l’un des chercheurs. A priori, il utilise un logiciel de reconnaissance d’objets, des algorithmes divers est un système de QR code pour identifier chaque objet. Nous ne sommes donc pas encore à l’étape de l’intelligence artificielle.

 

Atlas-robot-humanoïde-boston-dynamics-obstacles

Atlas peut sésormais sauter et gravir des obstacles

 

Le robot Atlas, quel avenir ?

Des vidéos à la fois époustouflantes et terrifiantes. Mais pour le moment, les chercheurs assurent qu’il n’y a pas de visée militaire. « Aucun des robots présentés par Boston Dynamics ces 15 dernières années n’a été fabriqué en série, même chez les militaires ». La raison principale, serait le coût exorbitant de cette toute nouvelle technologie qui mettrait des années à être fabriquée en série.

 

Non, l’idée de Boston Dynamics c’est plutôt d’utiliser ce genre de robot dans des situations de catastrophes naturelles par exemple. Grâce à la technique, les robots humanoïdes seraient des candidats parfaits pour aller secourir les personnes. Sauver des vies plutôt qu’en prendre ? On y croit moyen. Et quand on voit Atlas franchir les obstacles qu’il a devant lui avec tant de facilité, nous ne pouvons qu’être fataliste. L’apocalypse robotique de Skynet est en marche.

En savoir plus sur : - - - - - -

 
0