Un bagagiste vole un avion et se suicide alors qu’il s’était seulement « entrainé » en jouant à des jeux vidéo

Panique à bord de la tour de contrôle de Seattle, ce week-end ! Un avion a décollé sans autorisation. Il n’était inscrit nulle part que cet avion d’Alaska Airlines devait partir, pourtant à son bord se trouvait Richard Russell, un jeune homme qui n’avait même pas son permis de pilote. Il s’agit d’un employé de l’aéroport qui a volé un avion sur la piste et une fois en l’air a tenté de faire des figures. Regardez la vidéo pour voir les images de l’avion dans le ciel et entendre la conversation surréaliste qu’il a eue avec les contrôleurs aériens. À la fin de sa course, Richard s’est suicidé en crashant l’avion dans une forêt.

 

Richard était un homme sans histoire

Les proches, les amis et les collègues de Richard Russell n’en reviennent pas. Ils sont dévastés et ne comprennent pas ce qui est passé par la tête de Richard. « Ça peut sembler difficile à comprendre pour ceux qui voient ces images de chez eux, mais Beebo (ndlr, Richard) était un homme plein de compassion et chaleureux ». Si on écoute les dernières paroles de Richard, qu’il a échangées avec les contrôleurs aériens, on peut entendre ses excuses. « Je ne veux blesser personne », dit-il. Puis il s’excuse d’avance auprès de sa famille pour ce qu’il s’apprête à faire. Il plaisante également avec la tour de contrôle et se demande combien d’années de prisons l’attendent pour avoir volé l’avion. Malheureusement, la course de Richard s’est terminée par un crash mortel, après avoir été pourchassé et escorté par des F-15 de l’US Air Force lancés à sa poursuite.

 

Le bagagiste n’avait jamais pris de cours de pilotage

Richard Russell avait accès aux pistes de l’aéroport de Seattle-Tacoma, en tant qu’employé de la firme Horizon Air. Horizon Air est la société gestionnaire de l’aéroport. Il y a travaillé pendant 4 ans, en tant qu’agent des opérations au sol, c’est-à-dire bagagiste. Sur son blog, il aimait poster des selfies en tenue de travail, au sol ou à bord d’engins qu’il devait vérifier. Il existe aussi des vidéos dans lesquelles il parle de son travail et des 13,75 dollars de l’heure qu’il gagnait. Même si son travail ne le rendait pas tout à fait heureux, jamais sa famille n’aurait pu se douter qu’il souffrait. Il était marié et aimait travailler près des avions. Pourtant, vendredi il a volé un avion sur la piste et l’a détourné.

 

Les contrôleurs aériens essaient de garder leur calme

Tout à coup, la tour de contrôle a vu le Horizon Q400 s’afficher sur leurs écrans de contrôle. L’avion volait extrêmement bas, ce qui a surpris les témoins qui ont filmé la scène avec leur téléphone portable. Surtout, l’avion a réalisé plusieurs figures dangereuses, comme un tour à 360 degrés et un autre à 180 degrés. Est-ce une mauvaise manipulation ou un pilote extrêmement doué ? L’enquête n’a pas encore permis de déterminer où il avait appris à voler. En principe, son travail ne lui permettait pas d’avoir accès aux simulateurs de vol. Lors de sa conversation avec les contrôleurs aériens, il leur a répondu qu’il n’avait pas besoin d’aide, car il avait « déjà joué à des jeux vidéo ». En quelques secondes, deux F-15 de l’armée américaine ont décollé de Portland en direction de l’avion détourné. Il a été escorté pendant plusieurs kilomètres par ces deux avions censés le forcer à atterrir. Les contrôleurs ont tenté de rester calme durant leur conversation afin de raisonner le jeune homme. Ils lui ont demandé d’atterrir sur une piste non loin de là, mais Richard semble moins doué pour l’atterrissage que pour le décollage. Il se rend peut-être compte qu’il est perdu, et s’explique : « Il y a plein de gens qui se soucient de mois. Ça va les décevoir d’entendre que j’ai fait ça. Je suis juste un mec foutu, qui a perdu un vis, j’imagine. Je ne le savais pas jusqu’alors. Je ne veux blesser personne, je veux seulement que vous me susurriez des mots doux à l’oreille ».

Les circonstances de l’incident sont troubles

L’avion n’a pas réussi à atterrir sur une piste convenable et l’engin a percuté le sol, provoquant un incendie et l’explosion de l’appareil. Heureusement, il est tombé dans une forêt inhabitée de Ketron Island, une petite île au large de Seattle. Personne ne comprend comment il a pu décoller alors que l’avion était au sol, encore attaché. Il a fallu conduire l’avion sur la piste et le mettre en route. Les procédures empêchent normalement quiconque de monter seul à bord d’un avion. L’enquête vient de commencer et devra déterminer les circonstances du détournement.

suicide bagagiste vole avion

Crédits : Facebook, Youtube/Beebo Russell, John Waldron, AP/Komo TV, Kathleen Treichel

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 14 Août 2018
 
0