En trois mois, 177 baleines ont été tuées par les pêcheurs japonais !

Les baleines sont en grand danger au Japon. Espèce protégée, le grand mammifère se voit de plus en plus menacé par les pêcheurs. Les chiffres sont assez éloquents pour montrer ce phénomène inquiétant.

 

Des centaines de baleines tuées

Les pêcheurs sont en liesse. Les travailleurs de la mer sont revenus après une mission de 98 jours dans l’océan. Et pour eux, la pêche a été plutôt bonne. 177 baleines ont été pêchées pendant la période. Après une expédition qui a vu l’équipage passer par le pacifique, Trois bateaux spécialisés ont récupéré 43 baleines de Minke ainsi que 143 roquarls, a indiqué l’agence des pêches dans un communiqué : « Les données qui ont été rassemblées seront analysées et présentées au comité d’entreprise de la CBI, permettant ainsi d’améliorer les connaissances scientifiques pour la conservation et la gestion des ressources de cétacés ». La précédente campagne de pêche, qui s’est déroulée durant l’hiver dernier, a emmené le groupe dans l’antarctique. Puis, la mission avait été amenée à tuer plus de 333 cétacés, portant le chiffre à plus de 500 baleines tuées en moins d’un an. Pourtant, c’est une espèce en voie de disparition.

 

La faut à des pêcheurs japonais

Par ailleurs, Le japon va demander une demande de reprise partielle de la chasse lors d’une réunion balénière mondiale, prévue en septembre prochain au BrésilLa ligne de défense des japonais pour relancer la chasse commerciale : si peu de de japonais mangent encore de la baleine, le nombre de baleine dans la mer est assez important pour que la chasse soit de nouveau valable. Dans le pays nippon, le sujet des baleines est un thème tabou. Plusieurs parties politiques veulent que la pêche à la baleine soit de nouveau légale, cette pratique étant une tradition dans le pays. Même si la baleine contient de nombreuses protéines, la plupart des japonais ne mangent plus de baleines.

En savoir plus sur : - - -

Publié par La Rédaction le 24 Août 2018
0