Copieusement insulté sur les réseaux sociaux, Bilal Hassani porte plainte pour homophobie

Un déferlement de haine. Depuis plusieurs semaines, Bilal Hassani reçoit des insultes, menaces et propos haineux par centaines sur les réseaux sociaux. Le jeune chanteur de 19 ans a décidé de contre-attaquer. Le prochain représentant de la France au concours de l’Eurovision, le 18 mai prochain à Tel-Aviv, porte plainte contre X, ce mardi, pour « injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes » indique son avocat Me Etienne Deshoulières. Depuis sa récente médiatisation, Bilal Hassani se fait harceler quotidiennement par des haters qui l’attaquent principalement sur son orientation sexuelle et sa personnalité.

 

Bilal Hassani victime d’attaques homophobes en ligne

Après sa participation à l’émission The Voice Kids en 2015, Bilal Hassani s’est lancé dans une carrière de Youtubeur. Dans ses vidéos, le chanteur parle de son coming-out, de son attrait pour le maquillage, les perruques et les vêtements féminins. Bilal Hassani assume pleinement son style et sa personnalité et s’impose comme la nouvelle idole queer. Si sa belle histoire, récitée dans son tube « Roi » qui lui permet de devenir le prochain représentant de la France à l’Eurovision, a séduit le public, le revers de la médaille est plus sombre. Le chanteur de 19 ans est régulièrement attaqué sur sa manière d’être et de se comporter sur les réseaux sociaux. Des attaques infâmes qui se multiplient « depuis sa sélection » pour le concours international selon son avocat.

 

>>>À lire aussi : Bilal Hassani peut-il permettre à la France de gagner l’Eurovision pour la première fois depuis 1977 ?

 

Des injures condamnables de 6 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende

Invité de la matinale de France Inter lundi, Bilal Hassani affirmait recevoir plus de 10 insultes homophobes par minute. « On dois tué tous les pd du monde fdp et toi le premier » , « Les pd et les transexuel on les tue en islam honte à toi d’avoir bilal comme prenom » , « Bilal Hassani nous fait honte en nous représentant ce pd, il mérite de mourir, on va le retrouver cette tafiole » ,… Les messages de la sorte, truffés de fautes d’orthographe, pullulent sur Twitter notamment. Alors Bilal Hassani dit stop. Le chanteur, soutenu par les associations Stop Homophobie et Urgence Homophobie, s’engage sur le terrain judiciaire pour contrer ces menaces et insultes homophobes. Son avocat maître Deshoulières rappelle que les auteurs de ces propos « encourent jusqu’à 6 ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende » .

Bilal Hassani

 

 

En savoir plus sur : - -

Publié par Maxime le 29 Jan 2019
 
0