Les images d’un bizutage musclé dans l’armée de terre font scandale ! (vidéo)

La scène choque tout autant qu’elle soulève d’interrogations. Dans une vidéo diffusée sur Instagram et relayée sur divers réseaux sociaux ces derniers jours, on découvre de jeunes recrues de l’armée de terre se faire frapper par leurs instructeurs dans une chambre de la caserne de Belfort, pour ce qui s’apparente être un bizutage musclé.

Ces jeunes militaires du 35e régiment d’infanterie de Belfort reçoivent ainsi des violents coups de poings, coups de genoux et gifles sous les regards amusés de leurs camarades qui enregistrent la scène. Cette vidéo, que vous pouvez retrouver ci-dessus, interpelle et suscite l’indignation.

>>>À lire aussi : Un étudiant meurt tragiquement au cours d’un bizutage, ses « amis » l’ont laissé mourir ! (vidéo)

L’Armée de terre réagit suite à la diffusion de cette vidéo

Mise en cause, l’Armée de terre a réagi suite à cette polémique, le 30 septembre dernier sur Twitter : « L’Armée de terre ne tolère pas de tels comportements, de quiconque envers quiconque. Cette affaire est connue, prise en compte et les responsables ont été sanctionnés. » Des sanctions qui pourraient être d’ordre administratif.

Interrogé au micro de France 2, le colonel Jean Augier du 35e régiment d’infanterie de Belfort admet que « les faits filmés ne correspondent pas à une remise de grade classique. » Il évoque une erreur d’appréciation des instructeurs, soulignant que les premières classes auraient elles-mêmes demandé « une remise de grade plus virile. »

>>>À lire aussi : Bizutage aux USA : un étudiant se fait marquer au fer rouge par ses camarades, la VIDÉO qui choque le monde entier !

Un bizutage comme un autre dans les rangs de l’armée ?

Si la diffusion de cette vidéo peut choquer, de nombreux militaires se sont exprimés pour relativiser les faits tout au long du week-end, en réponse à cet extrait. Bon nombre d’entre eux évoquent « un bizutage classique » qui « existe dans tous les corps de l’armée lorsqu’on y rentre » . « On me l’a fait lors de ma remise de brevet de parachutiste, lors de ma remise de galon… Et je l’ai fait lorsque j’ai encadré des classes. C’est choquant pour ceux qui n’ont pas fait l’armée » justifie un autre militaire sur Twitter. Pour rappel, en France, le bizutage est puni par la loi.

>>>À lire aussi : Même les soldats de l’armée américaine ne résistent pas à la mode de Baby Shark, la comptine infernale !

En savoir plus sur : - - -

Publié par Maxime le 07 Oct 2019
0