La terrifiante stratégie de Boris Johnson pour vaincre le coronavirus en Angleterre

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, parie sur une terrifiante stratégie pour faire face au coronavirus en Angleterre. Il mise sur « l’immunité collective » du peuple anglais. Il compte laisser environ 60% de la population contracter le virus pour qu’elle développe une immunité collective.

Boris Johnson angleterre coronavirus

>>> À lire aussi :  Coronavirus : les Italiens réagissent aux images des Français dans les rues malgré la mise en garde ! (Vidéo)

Boris Johnson adopte une terrifiante décision pour le peuple britannique

Opposée à celle du monde entier, la stratégie de Boris Johnson inquiète. C’est en suivant l’avis de ses conseillers que le Premier ministre a autorisé les écoliers et les étudiants britanniques à se rendre dans leur établissement, ce lundi 16 mars.

D’ailleurs, Boris Johnson semble avoir changé de position concernant les rassemblements. Il pourrait finalement les limiter à partir de la semaine prochaine, d’après les informations du Monde. Toutefois, aucune mesure de confinement stricte n’a été ordonnée. 

Les personnes présentant des symptômes du Covid-19 doivent simplement rester chez elles sept jours. Elles doivent limiter les contacts avec leur entourage, selon les préconisations des autorités du jeudi 12 mars.

>>> À lire aussi : Coronavirus : la reine Élisabeth II prend une décision radicale !

Il mise sur une immunité collective

L’objectif du gouvernement anglais n’est pas d’éradiquer le virus. Il vise plutôt à limiter sa propagation pour éviter le second pic épidémique à l’hiver prochain. C’est ce qu’affirme M. Vallence, le « chief medical officer », administrateur en chef de soins de santé qui gère la gestion des centres médicaux du pays d’Outre-Manche.

Il préconise que 60% de population britannique contracte le virus. Ainsi, elle développera une immunité collective. Cela permettra d’éviter les futures épidémies. L’ancien chef de la recherche et du développement du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline l’affirme à de nombreuses reprises : « Il n’est pas possible d’éviter que tout le monde attrape le virus. Et ce n’est pas non plus souhaitable car il faut que la population acquière une certaine immunité. »

Cette stratégie pourrait tuer des milliers de personnes, étant donné le taux de mortalité du coronavirus. Le débat est virulent en Angleterre, car le plan des autorités repose sur de multiples zones d’ombre.

>>> À lire aussi : ALERTE : Emmanuel Macron prend la parole… tout s’accélère !

En savoir plus sur : - -

Publié par Manon le 16 Mar 2020
0