Une candidate de Koh-Lanta perd son emploi à la suite de sa participation à l’émission !

Qui n’a jamais rêvé de participer à la célèbre émission d’Aventure, Koh-Lanta diffusée sur la chaîne TF1 ? Nous devenons des aventuriers pendant plusieurs semaines et nous sommes suivis par des milliers de téléspectateurs. Une candidate de la saison 15 en 2016 a eu la chance de participer à cette émission. Mais une surprise de taille l’a attendu à son retour en France…

Une candidate perd son emploi à la suite de sa participation à Koh-Lanta

Carole Poncelet a participé en 2016, à la saison 15 de Koh-Lanta sur TF1. La candidate a passé les castings pour participer à cette aventure qui avait été tournée en Thaïlande. Mais la jeune femme n’a pas pris suffisamment de dispositions envers son employeur… La jeune femme travaillait en tant que maître-nageur dans l’entreprise « Clermont Auvergne Métropole » à Clermont-Ferrand.  Afin de participer à l’émission Carole s’est mise en arrêt maladie et n’a pas jugé nécessaire de prévenir son employeur de quelques modalités supplémentaires…

Depuis 2009, Carole a connu une très longue période de congés maladie. Mais la participation à l’émission « pendant ses congés maladie », « parfois rémunérée » et « sans autorisation de cumul d’activités » ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour ses employeurs. Son agent n’aurait pas eu de mal à lui trouver des médecins pour lui prescrire des arrêts maladie lui interdisant de travailler. Elle ne devait en aucun cas travailler mais, elle pouvait très facilement pratiquer une activité physique intense… Ses collègues ne pouvaient plus supporter ce comportement…

>>> À lire aussi : Cindy de Koh-Lanta défigurée après avoir été attaquée au visage, elle dévoile des photos choc !

Éliminée au 4ème épisode : tout ça pour ça ?

La candidate a été éliminée dans les premiers épisodes de l’émission. On se demande si cela valait vraiment le coup, de rentrer dans un tel conflit avec son employeur pour être éliminée dans les premières semaines ?

De plus, d’après l’arrêté du 11 mai 2017, le président de la communauté urbaine « Clermont Auvergne Métropole » a prononcé la révocation de Carole Poncelet après le résultat du conseil de discipline. Cette sanction est la plus lourde que l’on puisse avoir dans ce domaine. La candidate a alors, saisi le conseil de discipline de recours dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui en septembre 2017, a substitué à la première sanction, une exclusion temporaire de fonctions d’une durée de 2 ans, dont un an assorti de sursis. L’ancienne entreprise de Carole a demandé l’annulation de cette décision au tribunal administratif. L’annulation a été accordée en faveur de l’entreprise en juillet dernier. La jeune femme va faire appel de cette décision de justice.

Une sanction très lourde pour quelques jours de tournage sur une île déserte…

>>> À lire aussi : Avant / après Koh Lanta 2019 : découvrez l’impressionnante transformation physique de ces candidats !

En savoir plus sur : - - -

Publié par Jade le 31 Oct 2019
0