Canicule : comment survivre à l’enfer des métros cet été ?

Il est de retour, il est partout, il nous fait transpirer, nous donne envie d’aller boire une boisson très fraîche dans un bar… c’est L’ÉTÉ ! Eh oui, il est là, pour le meilleur et pour le pire. Avec les vagues de chaleur, qu’on pourrait qualifier de caniculaires, l’été nous en fait voir de toutes les couleurs. Et dans les grandes villes, les métros sont perçus comme un brasier infernal. Cette fois, tout le monde est dans le même sac. Les sièges sont trempés de sueur, les shorts collent à la peau et on a l’impression que vous sortez d’une bataille d’eau. Et pourtant, non, c’est bel et bien votre transpiration qui souille vos vêtements. Alors cette chaleur, on n’y peut rien. Mais on peut vous donner quelques conseils pour survivre dans le métro….

>> À lire aussi : Alerte canicule : comment se protéger efficacement de la chaleur ?

1. Rester chez toi ? Tu y penseras !

Oui, bon, c’est un peu le conseil le plus nul, mais en même temps le plus efficace. Vous avez des obligations professionnelles, un rendez-vous ou un repas de famille, et les transports sont votre seule option ? Alors annulez tout ! Arrêt maladie, simulation de malaise ou ce que vous voulez, mais restez chez vous, au frais, les volets fermés !

go mean girls GIF

>> À lire aussi : Canicule : voilà pourquoi vous ne devriez pas dormir avec votre ventilateur allumé !

2. Toujours un éventail sur toi, tu auras !

L’éventail, c’est le meilleur bail en cas de grosses chaleurs. C’est petit, ça se plie, et ça fait un vent du feu de Dieu qui vous réanimera. Enfin… Pour un temps. Bah oui, on est content de se faire un peu de vent, mais ça fait faire un peu d’exercice malgré tout, et on brasse de l’air chaud. Malheureusement, l’air, même chaud, devient notre meilleur ami. Au fond du sac, il ne prendra que très peu de place. Dégaine-le, et rends jaloux les autres qui suffoquent par cette abominable chaleur ! Pour les hommes, c’est un peu plus compliqué d’avoir un éventail… Mais très franchement… On ne s’en moquerait pas un peu, quand votre survie est en jeu ? Pas d’éventail ? Un petit cahier, votre dossier urgent à rendre à 9h ou votre contrat de travail feront l’affaire !

3. D’une stratégie de placement tu useras !

Le métro, c’est un peu la guerre. Les gens se poussent, râlent, s’engueulent et parfois (souvent) sentent un peu (beaucoup) mauvais. Dès que tu rentres dans un métro, ton seul et unique objectif est de t’asseoir. Et les heures de pointe sont abominables. Une concentration d’odeur de transpiration qui vient t’agresser le nez. Dans ces cas-là, il vaut mieux se placer dans le petit couloir, entre les sièges par quatre. Pourquoi ? Tout simplement car il y a moins de monde, et que lorsque Martine se lèvera (pensons quand même aux personnes âgées) pour descendre du métro, vous pourrez vous jeter sur son siège qu’elle aura souillé de transpiration. Mais au moins, vous serez assis !

Image associée

4. Boire, et boire beaucoup, tu devras !

S’hydrater, c’est super important en cas de chaleur. Et dans le métro où on peut ajouter 10 à 15 degrés de plus qu’à l’extérieur, c’est encore plus nécessaire. Il faut toujours avoir une bouteille d’eau sur soi, et ne pas hésiter à boire encore et encore. Mais quand je dis boire, je parle d’eau. Pas de bière, vin ou autre alcool. Gardez ce plaisir pour chez vous, quand les mésaventures seront terminées ! Ayez toujours une bouteille sur vous, ça pourrait beaucoup vous aider !

Résultat de recherche d'images pour "boire eau gif"

5. Toujours sur toi, ton déodorant tu auras !

Senteur monoï, rose, noix de coco ou tulipe sauvage, il en faut pour tous les goûts. Mais il y en a assez de sentir des odeurs nauséabondes qui nous claquent dans le pif, et qui nous donnent envie de vomir. Pensez à vous, mais aussi à autrui, qui prend le métro comme vous, et qui a mis du déodorant pour vous éviter une mésaventure de plus. Ne négligez jamais cette étape importante du déodorant. Pour vous, mais aussi pour les usagers du métro, vos collègues, votre famille, et même votre animal. Scoubidou et Garfield souffrent déjà assez de la chaleur pour que vous en rajoutiez le soir en leur faisant des câlins parce que « Tu m’as trop manqué toi » . Avec une odeur à faire fuir un chacal, croyez-moi que vous ne lui avez pas du tout manqué. Avec le déo, vous rendrez votre voyage en métro (presque) supportable.

Résultat de recherche d'images pour "déodorant gif"

Votre article continue en page 2, cliquez sur la page suivante pour vous rafraîchir

Publié par Jessy le 27 Juin 2019

0