Ce professeur en est venu aux mains avec cet élève. Quand vous saurez pourquoi, vous allez halluciner

Poussé à bout par un élève de 14 ans qui lui lance des injures racistes, ce professeur de musique craque et lève la main sur l’adolescent. Poursuivi pour violence sur mineur, une cagnotte de soutien est ouverte pour payer ses frais de justice.

 

 

Le professeur cède à la violence face aux injures racistes

Les faits se déroulent dans le lycée Maywood Academy, en Californie. Le vendredi 1er novembre, le professeur de musique de 64 ans, Marston Riley, craque suite aux insultes racistes d’un élève. La scène est entièrement filmée par un autre adolescent de la classe. Tout commence lorsque Marston Riley demande à cet élève de quitter la classe pour cause de tenue non conforme. Bien loin d’obtempérer, ce dernier tient tête à l’enseignant et commence même à le traiter de « nègre ». Et pour terminer, le jeune lui lance un ballon de basket.

 

Sur la vidéo, on peut voir le professeur perdre son sang-froid et commencer à rouer de coups l’adolescent qui tente de riposter. Il faut l’intervention de plusieurs élèves et de la sécurité pour arrêter la bagarre. Marston Riley est immédiatement arrêté pour violences sur mineur et relâché après avoir payé sa caution. Il doit néanmoins répondre de ses actes devant un tribunal le 30 novembre. Quant au lycéen, il présente de légères blessures et a été hospitalisé.

 

Propos racistes : les parents et les élèves apportent leur soutien au professeur

Suite à l’incident, de nombreux élèves, parents et collègues apportent leur soutien au professeur de musique et estiment que l’élève l’a poussé à bout. D’autres, sont scandalisés. Sur les réseaux sociaux, on peut notamment lire les commentaires suivants :  » C’était vraiment un gentil prof, je l’ai toujours respecté. Il avait toujours de bonnes relations avec ses élèves « .  » J’ai déjà eu ce professeur et je n’ai eu aucun problème avec lui « , déclare un lycéen.

 

Pour permettre au professeur de payer ses frais de justice, une ancienne collègue, Cecilia Diaz Jimenez, ouvre une « cagnotte » sur internet. « Nous pouvons être partagés sur ce qui s’est passé. Mais vous devez savoir que ce n’est pas la première fois que M. Riley est agressé, que ce soit physiquement ou verbalement », explique Mme Jimenez. Lundi, la cagnotte affiche plus de 40.000 dollars pour un objectif de 50.000. Quant aux responsables de l’éducation publique du district de Los Angeles :  » Nous prenons cette affaire très au sérieux et condamnons toute forme de violence ou d’intolérance « .

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Claire le 08 Nov 2018
0