Césars 2020 : « J’accuse » de Roman Polanski en tête des nominations affole la toile

Alors que certains – beaucoup – appelaient au boycott concernant le film de Roman Polanski, l’Académie des Césars ne l’a pas entendu de cette oreille. Avec 12 nominations, il est le film le plus représenté dans cette cérémonie des Césars 2020. Accusé de nombreuses plaintes pour viol, Roman Polanski et son film provoquent de nombreuses réactions.

À lire aussi : Astuce : Comment avoir Netflix sur sa télévision facilement ?

« J’accuse » est nominé 12 fois

Ce sont 4313 professionnels du cinéma qui ont voté pour les nominations de ces 22 catégories. « J’accuse » de Roman Polanski est nominé dans 11 catégories différentes pour 12 récompenses possibles (2 nominations dans la catégorie « meilleur espoir masculin » ). Il est notamment nommé dans les catégories du meilleur film ou du meilleur réalisateur. « Les Misérables » de Ladj Ly et « La belle époque » de Nicolas Bedos complètent le podium et sont tous deux nominés 11 fois. Résultats donc lors de la 45ème Cérémonie des Césars, présidée par l’actrice Sandrine Kiberlain, le 28 février salle Pleyel à Paris.

L’Académie des Césars s’explique

Appelé à un boycott du film par plusieurs mouvements féministes, et sur les réseaux sociaux, l’Académie des Césars se défend : “L’Académie n’est pas une instance qui doit avoir des positions morales” , explique Alain Terzian, président de l’Académie, avant de pointer du doigt le succès obtenu par le film sorti en novembre dernier. “Sauf erreur de ma part, 1,5 million de Français sont allés voir son film. Interrogez-les” , ajoute-t-il, en se dédouanant.

Future maîtresse de cérémonie, Florence Foresti a fait un lapsus qui fait beaucoup réagir. Elle qui annonce les nominations a alors bafouillé lors de celle du réalisateur franco-polonais. “Roman Polanski pour Je suis accusé… euh… J’accuse”annonce l’humoriste. Alors véritable lapsus maladroit, ou pique à l’encontre du choix de l’Académie, on ne sait pas encore. Une chose est sûre, moins d’un mois avant la cérémonie, l’atmosphère est déjà tendue et l’ambiance électrique.

Florence Foresti César

De nombreuses réactions

Ces 12 nominations pour le dernier Polanski font réagir. Sur Twitter, le collectif « Osez Le Féminisme » compare intelligemment ces 12 nominations aux 12 accusations à l’encontre du réalisateur. « Si le viol est un art, donnez tous les césars à Polanski. En acclamant un pédocriminel et violeur, on silencie les victimes » , ajoute ce collectif. Quelques heures après l’annonce des nominations, le hashtag #Cesars2020 ou encore le nom de Polanski sont déjà en top des tendances sur Twitter. Le collectif « Nous toutes » , connu pour recenser notamment le nombre de féminicides en France a lui aussi réagi. « En donnant de la visibilité à un artiste mis en cause pour un viol de mineure, les #cesars2020 participent à verrouiller le secret et à silencier les victimes. Dérouler le tapis rouge à un pédocriminel : le cinéma français a décidément un train de retard. Pour changer. »

D’autres aussi ont aussi réagi à la situation, acclamant souvent l’Académie et apportant son soutien aux victimes. « Voir une œuvre c’est aussi voir la subjectivité de son auteur, les deux sont tout simplement indissociables. nominer 12 fois J’accuse c’est soutenir autant de fois les actes de Polanski, et c’est inadmissible #cesars2020 » . Pour rappel, Roman Polanski est accusé de 12 viols depuis 1969 sur des femmes âgées de 9 à 29 ans, dont 10 d’entre elles étaient mineures. Le débat « Faut-il différencier l’oeuvre de l’homme ? » est toujours plus d’actualité.

À lire aussi : Streaming : Top 22 des meilleurs sites de streaming gratuits pour séries et films

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Tom le 29 Jan 2020
0