Cette mère et son fils sont tombés amoureux… Ils risquent la prison pour inceste


L’amour est plus fort que tout, même quand il est non conforme. Monica Mares a 37 ans et Caleb Peterson en a 20. La différence d’âge entre les deux amoureux n’est pas due au hasard. Monica est la mère biologique de Caleb ! Aujourd’hui, la justice les oblige à se séparer et ils ont reçu l’ordre de ne plus s’approcher.

 

Monica n’a pas assumé son rôle de mère

À 16 ans, Monica Mares a donné naissance à Carlos. À cause de son jeune âge, elle s’est séparée de son enfant rapidement car elle ne pouvait pas s’en occuper. Carlos a été adopté par une famille à quelques kilomètres de là et a été rebaptisé Caleb. Le fils est sa mère biologique ont repris contact sur Facebook, un soir de décembre 2015.

Lorsque Monica s’est séparée de Caleb, il s’appelait encore Carlos

Caleb a ressenti de l’affection pour sa mère

Ils ont commencé à parler sur le réseau social, puis ont décidé de se rencontrer. Caleb a très vite ressenti une profonde affection pour Monica qui lui préparait des petits plats et s’occupait de lui. « Je n’ai jamais eu personne pour me faire à manger. Personne ne m’a jamais rien offert. Je n’ai jamais rien eu, et elle a débarqué dans ma vie et m’a rendu heureux. Après une semaine, j’ai commencé à avoir des sentiments pour elle, et puis je suis tombé amoureux ». Le côté maternel de Monica l’a fait craquer. Et pour cause…

 

Ils risquent la prison

Monica explique aussi comment s’est passée leur première fois : « La première fois qu’on a eu un contact physique on s’est tenus la main. Puis on s’est embrassés et le baiser a fini en d’autres choses. Je me suis sentie à l’aise avec lui et ça nous a rendus encore plus amoureux ». Le couple s’aime si fort, qu’il a voulu légaliser leur relation en rendant leur histoire publique. L’inceste étant interdit dans tous les états des États-Unis, ils ont eu affaire à la justice. Lors de leur procès, ils ont préféré être honnêtes et plaider coupables. Sous réserve d’une caution de 5000$, ils ont donc écopé d’une liberté conditionnelle surveillée de 18 mois.

Ils attendent patiemment de se retrouver

Monica a eu huit autres enfants et, si pour garder Caleb elle devait prendre une décision, elle affirme être prête à tous les abandonner. En effet, elle risque de perdre ses enfants, si durant sa période de probation, elle tente de s’approcher de Caleb. Pour le moment, le couple vit des moments difficiles, car au-delà des problèmes judiciaires, leur histoire ne plait pas dans le quartier. Les voisins les ont rejetés et Monica reçoit des menaces de mort. Mais ils prennent leur mal en patience et espère qu’après la période prévue dans la condamnation, ils pourront enfin vivre ensemble.

 

Ils vivent chacun de leur côté, le temps de purger leur peine. Monica vit dans une caravane et Caleb habite non loin de là, dans le Nouveau-Mexique.

Publié par Nicolas F le 23 Mar 2017
0