Cette star du football a tué son ex, pourtant il est déjà libéré et il a même signé avec son nouveau club

 

Bruno Fernandes de Souza était une star du foot au Brésil, avant d’être accusé, en 2010, d’avoir commandité le meurtre de sa petite copine. Les conditions du meurtre sont particulièrement cruelles. Après seulement 7 années en prison, il est libéré. Pire ! Un club de foot vient de l’accueillir dans son équipe.

 

Il a commandité la mort sordide de son ex

Bruno Fernandes était gardien de but au club Flamengo, une équipe plusieurs fois vainqueur du championnat du Brésil. Il était sur le point de signer avec le Milan AC et allait rejoindre l’équipe nationale brésilienne. C’est à ce moment-là qu’une alerte est donnée. Son ex-maîtresse et mère de son fils, Eliza Samudio a disparu. Tous les indices poussent à croire que Bruno a un lien avec cette disparition. Lors du procès, il avoue avoir commandité le meurtre d'Eliza. L’assassinat a été commis par ses hommes de main qui ont d’abord découpé la victime en morceau. Ensuite, les morceaux ont été donnés à manger à des rottweilers. Impossible de retrouver les restes du cadavre.

Bruno Fernandes était gardien de but au prestigieux club Regatas de Flamengo.

 

Eliza Samudio a été sauvagement assasinée.

Il est libéré après seulement 7 ans

Après 3 ans passés en prison, en attendant son procès, le verdict tombe. Il est condamné à 22 ans de prison. Pourtant, 4 ans après le verdict, soit après 7 ans passés en prison, en attendant le verdict de son appel, il est relâché pour bonne conduite. La libération, qui a eu lieu le 24 février dernier, a déclenché un véritable tollé au Brésil. Aujourd’hui, moins d’un mois après sa libération, il signe un nouveau contrat.

Bruno Fernandes est en état d'arrestation

Il est immédiatement réengagé dans un club

Le club de deuxième division Boa Esporte a signé celui qui jouait autrefois dans le meilleur club du pays. Le club Boa Esporte a rejoint la deuxième division l’année dernière, alors qu’il évoluait en troisième division. Il se peut qu’avec cette recrue de taille, le club va continuer à progresser. Mais en même temps, il est devenu le club le plus détesté du pays. Une situation délicate pour les sponsors et les fans qui sont indignés. Rone Moraes da Costa, président du club, s’est exprimé à l’AFPTV : « D'ici à vendredi, nous annoncerons un nouveau sponsor maillot. Aujourd'hui, nous donnons une opportunité à un être humain qui a commis des erreurs dans le passé, mais que la justice a remis en liberté, pour que sa vie reprenne son cours ».

Publié par Nicolas F le 20 Mar 2017
 
 
0