Chine : Dévasté par la mort de son chat, un homme a décidé de le cloner !

 

Le 21 juillet 2019, l’homme d’affaires Huang Yu est devenu le fier parent du premier chat cloné de Chine.

Gauche: chat original / Droite: chat cloné

>>> A lire aussi: Elle fait subir de la chirurgie esthétique à son chat car elle le trouve « trop moche »… Honteux !

Cloner des animaux de compagnie : un business juteux

Dévasté par la mort de son ancien chat, Garlic, Huang Yu a fait appel aux services de la société de biotechnologie Sinogene pour cloner son chat. La société, basée à Pékin, a facturé 250 000 yens (environ 32 000 euros) à Huang Yu pour générer un clone de son animal de compagnie bien aimé, selon le journal d’information chinois The Global Times. Le chaton qui en a résulté, également appelé Garlic, est né le 21 juillet et restera encore un mois au laboratoire de Sinogene avant d’être renvoyé chez lui. « Dans mon coeur, Garlic est irremplaçable. Il n’avait pas eu de bébé, alors je ne pouvais que choisir de le cloner » a déclaré Huang au New York Times.

Ainsi, Sinogene offre des services de clonage d’animaux de compagnie depuis 2015 et a déjà cloné 40 chiens à ce jour. Chaque clonage coûte environ 48 000 euros. La société a commencé à essayer de cloner Garlic après avoir vu une étude de marché selon laquelle les chats gagnent en popularité en Chine, explique Mi Jidong, directeur général de Sinogene.

>>> A lire aussi: Ces chiens qui s’endorment dans des positions aussi étranges qu’amusantes

Un processus long et risqué

Pour cloner Garlic, les scientifiques de Sinogene ont prélevé des cellules cutanées sur le chat décédé d’une maladie qui imputait ses voies urinaires. Ils ont utilisé ses cellules ainsi que des oeufs récoltés sur d’autres chats pour produire 40 embryons clonés. Les scientifiques ont ensuite inséré les embryons dans quatre chats qui servaient alors de mères porteuses. Le processus a donné lieu à trois grossesses au cours d’une période de sept mois dont deux se sont soldées par une fausse couche, selon Chen Benchi, chef de l’équipe des expériences médicales de Sinogene.

Le nouveau Garlic est né 66 jours après l’implantation de l’embryon. Bien que l’ADN du chaton corresponde à celui de Garlic, le chat présente de légères différences dans la couleur de ses yeux et de sa fourrure. Le nouveau Garlic n’a pas de marque noire sur le menton comme avait l’ancien. « Si je vous dis que je n’étais pas déçu, alors je vous mentirai » dit Huang Yu au New York Time. « Mais je suis aussi prêt à accepter qu’il y a certaines situations où la technologie a ses limites.  »

Pour les services de clonage d’animaux de compagnie, il semblerait que Sinogene espère un jour transférer les souvenirs des animaux originaux à leur clones en utilisant l’intelligence artificielle ou la technologie d’interface homme-machine.

>>> A lire aussi: On vous présente Mario Bros, le chat à la petite moustache noire qui porte tellement bien son nom ! Trop craquant !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Delphine le 10 Sep 2019
 
0