Choc : la police d’Oklahoma City dévoile une vidéo de l’arrestation violente d’un afro-américain !

Cette vidéo publiée par la police d’Oklahoma City vient remuer le couteau dans la plaie ! Sur ces images d’une extrême violence, on peut voir l’arrestation de Derrick Scott, ses cris de détresse et son évanouissement qui l’a mené à l’hôpital, au sein duquel il a trouvé la mort ! Alors que des manifestations continuent de secouer le pays, la police d’Oklahoma City a pris un grand risque en diffusant cette vidéo compromettante ! Découvrez cette interpellation dans la vidéo ci-dessous :

À lire aussi : « Je n’ai pas à m’excuser en tant que blanche » : les propos très polémiques de Marion Maréchal peu après la mort de George Floyd

L’arrestation de Derrick Scott, « agitant » une arme sur un parking

Ces images datent de mai 2019. La scène est très dure. On peut voir Derrick Scott courir et se faire rattraper par des policiers américains. Ils le plaquent à terre pour lui retirer son arme et lui enfonce un genoux entre les deux épaules. Cette prise immobilise le fugitif. Or, l’homme poursuivi signale qu’il n’arrive plus à respirer. Propos auxquels répond un des policiers : « je m’en fous » .

Peu après, Derrick Scott semble perdre connaissance, les policiers lâchent prise. Parmi eux, une femme policière s’indigne « il semble être inconscient » . Les policiers appellent de suite les secours, pour emmener l’homme, dans un piteux état, à l’hôpital. Lorsque les ambulanciers tentent de le faire monter dans le véhicule, Derrick Scott se réveille et tente de leur donner un coup de pied. Après plusieurs tentatives de réanimation, l’homme décède à l’hôpital.

Ce jour-ci, les policiers avaient été appelés à l’aide à cause d’un signalement d’un « homme agitant une arme » sur un parking. Or, à l’arrivée des policiers, Derrick Scott s’enfuit en courant. Malheureusement, la situation dégénère et le fugitif meurt à la suite de cette interpellation.

Les suites données à cette interpellation

Suite à cette interpellation, les rapports d’autopsie rapportent que Derrick Scott est probablement mort d’une « pneumothorax traumatique » , qui est une accumulation d’air entre la paroi thoracique et le poumon perforé. Le poumon se dégonfle alors partiellement ou totalement, selon Le Manuel MSD. 

Durant cette interpellation, la technique de l’étranglement n’est pas utilisée. Le seul genoux de l’officier de police permet de maîtriser l’individu. Or, les alertes répétées de Derrick Scott ne sont pas suffisamment prises en considération. Selon des policiers présents, il s’agit d’une technique d’interpellation « standard » .

Après la publication de la vidéo, la famille de la victime a réclamé l’ouverture d’une enquête. Pourtant, la police américaine avait estimé que les policiers en question n’étaient pas en faute. C’est une énième affaire à suivre.

Avec les manifestations qui secouent les Etats-Unis, des affaires violentes ressortent de l’ombre. Le but : réclamer justice !

À lire aussi : Christophe Castaner : il prend une décision qui scandalise !

Publié par Salomee le 12 Juin 2020
0