Christophe Dettinger : la fédération française de boxe et son ex-entraîneur réagissent à la polémique

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. En marge de l’acte 8 des Gilets jaunes, samedi à Paris, des violents heurts ont éclaté entre des gendarmes et des manifestants sur la passerelle Léopold Sédar-Senghor, qui relie le musée d’Orsay au Jardin des Tuileries. Sur une séquence tournée par les équipes de Line Press, on aperçoit notamment Christophe Dettinger asséner plusieurs coups violents à un CRS dépassé par les événements. Plus tard, sur une autre vidéo, l’ancien boxeur champion de France professionnel des lourds-légers en 2007 et 2008, est filmé en train de rouer de coups un gendarme au sol. Des images d’une violence inouïe qui ont choqué une grande partie de la population.

 

La fédération française de boxe se désolidarise de Christophe Dettinger

Si les actes de Christophe Dettinger ont été applaudis par certains Gilets jaunes, les critiques à l’encontre de l’ancien boxeur fleurissent de toutes parts. Retiré des rings depuis 2013, Dettinger (37 ans) n’est donc plus licencié. Son comportement pendant le huitième samedi de contestation des Gilets jaunes a été vivement critiqué par la fédération française de boxe. « La fédération condamne avec la plus grande fermeté de tels agissements d’une violence extrême qui sont totalement contraires aux valeurs prônées par notre discipline. » écrit la FFB dans un communiqué repris par la Ministre des Sports Roxana Maracineanu sur Twitter.

 

L’ancien entraîneur de Christophe Dettinger réagit à son tour

Comment Christophe Dettinger, ancien boxeur professionnel de haut niveau, a-t-il pu se retrouver au coeur de cette polémique ? Son ancien entraîneur Jacky Trompesauce donne un début de réponse aux journalistes de L’Equipe. « Christophe est hyper gentil. Alors, quand je vois les vidéos, je me dis qu’il a vu des gens en difficulté, notamment des femmes, se faire gazer. Il ne l’a pas supporté. On le voit boxer le gendarme. Mais quand il en frappe un à terre, je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête. C’est pourquoi je lui conseille d’aller voir la police, qu’il aille s’expliquer. » Recherché par la police, Christophe Dettinger est toujours introuvable à l’heure où nous écrivons ces lignes.

 

 

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 07 Jan 2019