Cinéma : ce nouveau métier pourrait révolutionner les scènes sexuelles dans les films !

Avec le fameux Christian Grey qui attache Anna dans sa chambre rouge, le public a été tout émoustillé. Mais dans certains films, les scènes sexuelles sont encore trop invraisemblables, ou parfois portent atteinte aux acteurs. Que veut le public ? Des scènes intenses et sensuelles, sans être pornographique. Et pour que cela colle au plus proche de la réalité, certains font appel à des conseillers afin de tourner les scènes les plus hot.

>> À lire aussi : Birds of Prey : le Joker sera-t-il dans le film ? Margot Robbie répond !

Plus de dérapage, pas de pornographie, mais de l’art à l’état pur !

Aujourd’hui, la sexualité dans le cinéma a pris une place importante. Sans parler de pornographie, les spectateurs veulent de la poésie, de la sensualité et de l’amour. Secoués par le féminisme et le mouvement #MeToo, les studios ne veulent plus faire de faux pas. Alors pour éviter les dérapages, de plus en plus de chaînes de télévisions et de boîtes de production font appel à des conseillers, appelés aussi les « intimacy coordinator » . Le principe ? Offrir de belles scènes intimes aux téléspectateurs, sans porter atteinte aux comédiens. Claire Warden, la première « intimacy coordinator » recrutée par HBO, met un point d’honneur sur les valeurs et les désirs des comédiens, surtout après la déferlante de dénonciation à propos d’agressions sexuelles dans le monde du cinéma.

>> À lire aussi : Irishman : il recrée les effets spéciaux du film d’une manière spectaculaire ! (Vidéo)

Weinstein, Nous Toutes et MeToo : il faut désormais respecter les acteurs féminins et masculins

Avec l’affaire Weinstein ou encore Polanski, et en pleine dénonciation du comportement des différents producteurs et réalisateurs, les comédiens sont de plus en plus freinés par les scènes intimes dans les films. En effet, il ne s’agit plus de porter atteinte aux comédiens. Sur les plateaux de tournage, les coordinateurs et coordinatrices sont à l’écoute des comédiens et connaître « leurs limites » . « Si une actrice me dit qu’elle ne veut pas qu’on voit sa poitrine, je m’assure que la façon dont la scène est chorégraphiée évite ça » explique Amanda Blumenthal, qui travaille aux côtés de HBO pour la série « Euphoria » . Mais les coordinateurs ne s’arrêtent pas au corps de la femme, et prennent en compte les limites des acteurs masculins.

Cette initiative est donc mise en place pour proposer au public des scènes intimes sensuelles, sans pour autant porter atteinte à la liberté et aux valeurs des comédiens et comédiennes.

>> À lire aussi : Les Français et le sexe : quelle région de France est la plus coquine ?

Source : Le Figaro.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 12 Jan 2020
0