Coincé par le siège d’un minivan, un ado de 16 ans meurt asphyxié

« J’ai besoin d’aide, je vais mourir ici… »

C’est un véritable drame qui a eu lieu dans l’Ohio. Kyle Plush avait 16 ans. L’adolescent a été retrouvé mort asphyxié dans un minivan Honda. Le jeune homme était en train de récupérer des affaires dans le véhicule lorsque l’incident est survenu. Le siège arrière s’est déplacé et a coincé Kyle Plush. Incapable de s’extirper du véhicule, le lycéen a alors appelé les secours. « Je ne vous entends pas. J’ai besoin d’aide… je vais mourir ici« , a-t-il lancé au service d’appel d’urgence.

 

Après plusieurs longues minutes, Kyle n’avait toujours pas été secouru, et il était toujours emprisonné dans le minivan. Pourtant, deux officiers ont été dépêchés sur place, mais affirment n’avoir rien vu. « Je ne rigole pas, je suis pris au piège dans une fourgonnette Honda Odyssey de couleur or sur le parking de Seven Hills. Envoyez de l’aide immédiatement, je suis presque mort », insiste-t-il dans un second appel. 

 

800 000 minivans rappelés par Honda

Si les secours ont très vite été alertés, ils n’ont cependant pas pu retrouver Kyle Plush à temps. C’est un membre de sa famille qui a fini par le découvrir inerte dans la Honda. Mais il était déjà trop tard. Selon les autorités, l’étudiant est mort asphyxié suite à une compression au niveau de la poitrine. Le siège appuyait tellement fort sur la poitrine du jeu homme qu’il était incapable de respirer. Ce n’est pas la première fois que ce genre d’incidents surviennent dans des minivans de la marque Honda. D’ailleurs cinq mois plus tôt, Honda rappelait quelques 800 000 véhicules vendus entre 2011 et 2017 au Etats-Unis, au Canada ou encore au Mexique. En effet, des anomalies concernant les sièges arrières avaient été signalées. Cependant, la voiture de Kyle Plush était vieille de 2004, elle n’était donc pas concernée.

 

Parmi le personnel de son établissement, c’est l’incompréhension totale. « C’était un jeune homme très intelligence, de bonne humeur, avec un grand courage. Cette perte nous marque tous profondément », confie un membre de l’école.

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Marion Ristor le 17 Avr 2018
0