Confinement : Face au coronavirus, que risque-t-on si on ne respecte pas les mesures imposées par le gouvernement ?

Depuis le 14 mars, la France est plongée dans une peur liée à la crise du coronavirus. Entre l’annonce de la fermeture des écoles jeudi 12 mars, de la part du président, et les annonces d’Edouard Philippe sur la fermeture des commerces non-indispensables, les Français ne sont pas prêts à être en confinement. Et pourtant, il va falloir s’y faire !

>> À lire aussi : Coronavirus : la pollution en chute libre, l’air devient plus pur ! (Vidéo)

Coronavirus : les annonces d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe n’ont pas convaincu !

Jeudi 12 mars, le président Emmanuel Macron prenait la parole devant des millions de Français. Un ton grave, et l’annonce de la fermeture des établissements scolaires et d’un conseil important : opter pour le télétravail et ne pas se déplacer inutilement. Malheureusement, les Français n’ont pas changé leur façon de vivre, et ont continué à sortir en dehors du travail.

L’acte 2, c’est lorsque Edouard Philippe prend la parole samedi 14 mars. Ce dernier met en cause le comportement des Français, qui continuent de sortir dans les bars, restaurant, théâtre ou encore cinéma. Pour le gouvernement, l’inconscience des citoyens a assez duré, et Edouard Philippe annonce la fermeture de tous les commerces non-indispensables. Une nouvelle qui n’a pas toujours fait plaisir aux citoyens de France, qui ont trouvé une autre façon de se rencontrer : se promener en masse dans les parcs des grandes villes. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont été choqués de voir que des centaines de personnes s’étaient notamment regroupées sur les bords de Seine.

>> À lire aussi : Coronavirus et femmes enceintes : quels sont les risques ?

Coronavirus : vers un confinement total !

Et ce lundi, c’est une France sous tension qui s’est réveillée : diffusion en masse de messages venant de médecins, de spécialistes ou de proches du président, vidéos du confinement en Italie ou encore psychose…  Cependant, la rumeur du confinement total n’est pas du tout à mettre de côté. La secrétaire d’Etat Marlène Schiappa a d’ailleurs prévenu dimanche que le gouvernement pourrait être « contraint de passer à des consignes de confinement plus dures et durcir les mesures qui ont été mises en oeuvre » dans le cas où « chacun ne respecte pas les consignes qui ont été données » .

On l’aura remarqué depuis le début de cette crise, le gouvernement tente d’aller crescendo vers un confinement. Finalement, c’est un grand tour de vis qui s’opère, et le confinement prend un sens qui déplaît aux Français. Si le confinement total est mis en place, cela implique des règles strictes. Les citoyens doivent rester chez eux, et ne pas sortir de leur endroit de confinement. Bien que 48 heures soient imposées pour choisir le lieu de confinement, les Français devront s’y tenir.

Ne pas respecter le confinement pourrait vous coûter cher !

Face au confinement, les Français devront se tenir à carreau. Avec la mise en place du confinement, les policiers et l’armée peuvent être appelées en renfort afin de veiller au respect de la mise en place du confinement. De ce fait, les personnes qui seront vues dans les rues, pourraient écoper d’une amende. En Italie, par exemple, où le confinement est total, les habitants qui sortent de chez eux sans raison pourraient écoper d’une amende de 206 euros et trois mois de détention, comme le rappelle La Voix Du Nord ! Toujours en Italie, une personne contaminée qui ne se confine pas pourra être poursuivie pour « meurtre intentionnel » , et risquera 21 ans de prison.

Lors d’un confinement, les règles ne sont pas seulement imposées par le gouvernement. « Le représentant de l’Etat peut prendre, par arrêté motivé, toute mesure individuelle permettant de lutter contre la propagation internationale des maladies, notamment l’isolement ou la mise en quarantaine de personnes atteintes d’une infection contagieuse ou susceptibles d’être atteintes d’une telle infection » explique une ordonnance de 2017 mise en place par le Règlement sanitaire international.

Si les citoyens ne respectent pas les mesures prises par le président de la République, ces derniers pourraient donc le regretter, et payer très cher !

>> À lire aussi : Coronavirus : éviter les lieux pollués serait la solution pour ne pas être infecté !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 16 Mar 2020
0