Confinement et footing : ce que vous avez VRAIMENT le droit de faire et ne pas faire

Avec ce grand ciel bleu, et ces températures fraîches, quoi de mieux que de faire un footing ? Il faut s’y mettre dès maintenant pour avoir un summer body. Puis avec ce confinement, nous avons tous plus de temps libre. Comment continuer à faire son footing matinal en respectant les mesures prises par le Gouvernement pour ce confinement ? Car 135€ d’amende pour courir une demie heure, ça fait bobo porte-monnaie. Toutes les consignes à suivre ci-dessous. 

footing

A lire aussi :Coronavirus : peut-on encore promener son chien ?

Comment faire son footing et respecter les mesures de confinement ?

« Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement. » Voilà, ce que nous dit la « loi » , ou plutôt l’attestation de sortie. Il est donc possible oui de faire son footing, mais à quelques conditions tout de même. La première condition, il faut être seul. Les rassemblements de plus de 5 personnes sont interdits et il doit toujours y avoir une distance d’un mètre entre deux individus.

Faire du sport, oui, mais seul

Le sport ne fait pas exception. Être seul diminue considérablement les risques, explique le professeur Alexandre Bleibtreu, infectiologue à l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. «L’idée, c’est de mettre de la distanciation sociale entre les gens. Cela est encore plus valable pour la course à pied, où l’on respire plus fort, où l’on toussote, où l’on crache. Si on ne peut pas s’empêcher d’aller courir, il est donc possible de le faire, mais on court seul et non plus en groupe. Il faut également conserver une distance de 1 ou 2 mètres avec tous les gens que l’on croise», a-t-il déclaré à CheckNews.

Ensuite, la seconde condition est de rester proche de son domicile. Ne pas se rendre à un parc ou un stade en voiture ou en transport donc. Pour rappel, l’adresse doit être indiquée sur l’attestation de sortie. Compliqué d’expliquer une telle distance entre son domicile et son lieu de sport.

Ne pas oublier son attestation !

Enfin, comme pour toute sortie, vous devez avoir votre attestation, ainsi qu’un document prouvant votre identité. Carte d’identité, passeport, ou permis de conduire sont valables dans ces cas-là. Pour rappel, cette attestation est obligatoire pour n’importe quelle sortie, même d’une courte durée. Une amende pouvant aller jusqu’à 135€ pourra vous être imposée.

A lire aussi : Confinement : cette chose à ne surtout pas oublier quand vous sortez avec votre attestation

Publié par Tom le 19 Mar 2020
0