Coronavirus : l’OMS annonce l’urgence de santé publique de portée internationale

L’Organisation mondiale de la Santé décrète l’urgence de santé publique de portée internationale. Le bilan du coronavirus s’élève à 213 morts et près de 10000 personnes contaminées.

coronavirus oms

>>> À lire aussi : Coronavirus : le bilan s’alourdit, l’OMS appelle « le monde entier à agir »

L’OMS décrète l’urgence de santé publique de portée internationale

Le bilan du coronavirus s’élève de jour en jour, il est maintenant à 213 morts et près de 10000 personnes contaminées. Les autorités chinoises font état ce matin de 43 décès supplémentaires en 24 heures. Il s’agit de la plus forte progression quotidienne depuis le début de l’épidémie.

Le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré à l’issue de la réunion d’urgence jeudi : « Je déclare l’épidémie une urgence de santé publique de portée internationale. »

Aussi, il ajoute : « Il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine. » Il estime qu’il n’y a pas lieu de limiter les voyages et les échanges commerciaux avec ce pays. 

L’organisation s’est pourtant restreinte de décréter cet état d’urgence la semaine dernière. Elle n’avait admis que lundi que la menace était bel et bien « élevée » à l’international. L’OMS attribuait même ce statut de risque « modéré » à une erreur de formulation.

>>> À lire aussi : Des robots sont programmés pour servir des personnes en quarantaine, soupçonnées d’être contaminées par le coronavirus

Le bilan du coronavirus se porte à 213 morts et près de 10000 contaminations

L’Organisation mondiale de la Santé s’inquiète des pays qui ne sont pas prêts à faire face à l’épidémie. « Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles. » Selon l’OMS, de nombreux pays ne sont pas prêts à faire face à l’épidémie.

Si la grande majorité des cas restent localisés en Chine, 18 autres pays ont déclaré des cas et le plus souvent, sur des personnes arrivant de Chine. Les contaminations locales se font de plus en plus nombreuses.

En effet, en France, un médecin a été contaminé par une personne ensuite rentrée en Chine. Aux États-Unis, c’est un homme qui a contracté le virus en Chine qui a contaminé à son tour dans l’Illinois. En Allemagne, sur cinq cas contaminés, le coronavirus s’est répandu parmi les employés d’une entreprise. Une de leurs collègues est allée en Chine et les a contaminés par la suite.

>>> À lire aussi : Coronavirus : ces pays à éviter pour ne pas être infecté par le virus

Publié par Manon le 31 Jan 2020
0