Le buste raté de Cristiano Ronaldo a été remplacé par un nouveau, vous en pensez quoi ?

Publié par Charlene le 19 Juin 2018

Le buste raté de Cristiano Ronaldo…

Une oeuvre d’Emanuel Santos, présentée en mars 2017 et exposé à l’aéroport de Madère, au Portugal, avait fait grand bruit l’année dernière. Et pour cause, il s’agissait d’un buste en bronze à l’effigie de Cristiano Ronaldo. Problème : la statuette en bronze n’était pas spécialement ressemblante. Disons qu’il y avait quelques soucis de morphologie, notamment au niveau du regard et du sourire. Quoi qu’il en soit, ce buste de CR7 a fait un sacré bad buzz. Tant et si bien que le créateur (Santos) s’était justifié et avait décidé de refaire un nouveau buste. Notons d’ailleurs qu’il était plutôt réussi. Mais ce ne sera toujours pas celui-ci qui sera utilisé…

 

L’ancien buste réalisé par Emanuel Santos :

Cristiano RonaldoRafael Marchante / Reuters

Cristiano Ronaldo a un nouveau buste

Et pour cause, sur ordre de la famille de Cristiano Ronaldo, un tout nouveau buste est venu remplacer celui de Santos. Hugo Aveiro, frère de l’avant-centre madrilène, a même déclaré que le nouveau buste était bien mieux que l’ancien. Il faut dire que les moqueries des internautes n’écornaient pas seulement l’image du sculpteur, mais également celle du quintuple Ballon d’Or en personne. Des employés du Musée CR7 ont donc remplacé le buste raté durant la nuit de jeudi à vendredi dernier. En effet, un musée est dédié à la star du football portugaise de 33 ans à Funchal.

Le nouveau buste réalisé par un sculpteur espagnol inconnu :

buste en bronzeAFP

Cristiano Ronaldo, star du Mondial 2018

D’ailleurs, une statue à son effigie avait déjà pas mal fait jaser en 2013. En cause, le short hyper moulant de la statue de Ronaldo. Concernant le nouveau buste, il aurait aparemment été offert par un sculpteur espagnol. L’occasion était donc trop belle de s’en priver. On ne connaît pas encore la réaction du sculpteur Emanuel Santos, mais si cette statue aurait pu faire décoller sa carrière, il n’en sera plus rien désormais. On lui conseille de se faire oublier et de changer d’identité.

Crédit photo à la une : Rafael Marchante / Reuters

En savoir plus sur : -