Des images inquiétantes de plages bondées pour le week-end de l’ascension font scandale… les gendarmes ne s’en sortent plus ! (vidéo)

Jeudi férié, soleil au zénith, les plages attirent beaucoup de monde dès le premier jour du week-end de l’ascension. Les images du littoral bondé sont impressionnantes et les gendarmes sont débordés. Découvrez ces images dans la vidéo ci-dessous : 

A lire aussi : Morbihan : Plusieurs communes font marche arrière sur l’ouverture des plages !

Les plages ont fermé pendant presque deux mois. Elles commencent à rouvrir depuis le 11 mai selon la volonté des élus locaux. Cependant, les Français, en manque de mer, s’y précipitent et il devient bien difficile de respecter les gestes barrières et les consignes.

Les plages sont bondées

Les plages, qui ont rouvert, ont mis en place des consignes strictes. Il est interdit d’installer sa serviette pour bronzer ou pique-niquer. Vous pouvez alors écoper d’une amende de 135 euros. Les plages sont dynamiques : on peut se promener, faire du sport voire se baigner. Les gendarmes ont des difficultés à faire respecter ses règles aux vues de l’affluence.

Dans le Morbihan, trois communes ont alors décidé de refermer l’accès aux plages. Sur d’autres communes, les gendarmes sont davantage réquisitionnés pour ce week-end de pont. Sur le littoral de Bray-Dunes, dans le Nord, des dizaines de gendarmes s’assurent du respect des règles et fait de la prévention. Toutefois, ils sont débordés par la situation. En ce jeudi 21 mai, ils ont mis au total une trentaine de verbalisations notamment pour des personnes installer sur la plage à bronzer ou pique-niquer.

Toujours un risque de fermeture

Les digues et les remblais sont aussi pris d’assaut et les commerces en bord de mer regroupent des fils d’attente impressionnantes. Si cette tendance continue, le risque de fermeture des plages pourrait augmenter. « Le but de notre présence, c’est d’éviter une fermeture et de vivre un déconfinement progressif supportable. Si personne ne comprend, le danger et le risque, c’est la fermeture », rappelle Franck Chacon, commandant de la compagnie gendarmerie de Dunkerque-Hoymille, au micro de France 3. Il faut donc se montrer prudent.

Source : France 3 Hauts-de-France

A lire aussi : Des dragons bleus envahissent les plages au Texas

En savoir plus sur : - -

Publié par Romane le 22 Mai 2020
0