Pascal Praud : son dérapage sur les profs scandalise ! (vidéo)

Une nouvelle fois, l’animateur de CNews, Pascal Praud fait parler de lui. Le 16 avril, il s’en est pris aux enseignants qui font part de leurs inquiétudes quant au déconfinement. Après avoir critiqué leurs peurs (pour lui non fondées), il affirme qu’ils « ne vont pas aider Emmanuel Macron ». Découvrez cet échange hallucinant dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Pascal Praud matraque son invitée dans une interview hallucinante

Le dilemme d’un déconfinement rapide

Lors d’un débat dans l’émission « L’heure des pros » sur CNews, l’animateur Pascal Praud, n’a pas pu s’empêcher d’intervenir. La discussion portait sur l’inquiétude des enseignants face à la réouverture des écoles dès le 11 mai. Pour eux, le déconfinement est trop rapide, sans compter que les enfants sont les principaux porteurs du Coronavirus et mettent en danger leur entourage.

Pour l’animateur, il n’y a aucune inquiétude à avoir : « Moi je suis frappé par le nombre de gens qui sont flippés, qui ont une peur bleue, qui sont dans un état de très grande angoisse ». Sans compter que pour l’animateur, les enfants « sont asymptomatiques et ne transmettent peut-être pas le virus ».

Ainsi, Pascal Praud se lâche dans ses propos : « Quand j’entends les professeurs -qui ne vont aider Emmanuel Macron le 11 mai hein, parce que les profs ne vont pas l’aider- dire qu’ils ne vont pas rentrer parce que la sécurité, parce que le sanitaire, parce que ceci etc. Il y aura toujours des bonnes raisons pour ne pas rentrer ! ».

>>> À lire aussi : Confinement : faites-vous partie des 18 millions de personnes qui resteraient confinés après le 11 mai ?

Déconfinement : Pascal Praud attaque les postiers

La critique de Pascal Praud ne s’arrête pas là : « Alors je ne vais pas me faire des amis en disant ça, mais à un moment, globalement les profs, faut y aller ! Il faut y aller le 11 mai. Mais je vous dis qu’ils ne l’aideront pas ! ».

Ces propos complètement hallucinants et déplacés ont été repris des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Certains internautes s’insurgent même sur le fait que l’animateur puisse encore être à l’antenne avec tous les propos douteux qu’il tient.

Pour clôturer sa diatribe sur le déconfinement, il s’en prend à la fonction publique : « Pardonnez-moi de le dire comme ça : c’est la fonction publique ! ».

>>> À lire aussi : Réouverture des écoles : des spécialistes tirent la sonnette d’alarme

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Justine le 17 Avr 2020
0