Découvrez ce qui se passe dans votre corps 10 heures après avoir posé du vernis à ongles

La manucure, on adore ! S’offrir un petit rituel détente et en ressortir belle jusqu’au bout des ongles, c’est un moment magique. Mais ce qui est moins magique, c’est ce que le vernis provoque après 10 heures de pose. 

 

Le vernis contient des agents nocifs

Une manucure, c’est le rituel beauté par excellence. Et le vernis, c’est le détail qui vient parfaire notre look ! Mais ce que nous ne savons pas, c’est ce qu’il produit après 10 heures de pose. Des scientifiques se sont penchés sur leur composition et ce qu’ils découvrent, va vous faire voir vos ongles différemment. En effet, ces produits n’étant pas soumis à une règlementation stricte, les chercheurs y ont trouvé des agents particulièrement nocifs.

 

D’après la Commission parlementaire, certains vernis à ongles présents sur le marché contiendraient des produits toxiques, responsables de cancers. En effet, la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) met en évidence la présence de  phtalates prohibés et des concentrations de formaldéhyde supérieures à celles autorisés depuis 1996 (5%).

 

vernis-perturbateur-endocrinien-maladie-organisme

Certains vernis à ongles présents sur le marché contiendraient des produits toxiques, responsables de cancers

Des perturbateurs endocriniens dans les vernis à ongles

Selon Frédéric Vincent, porte-parole des questions de consommation et de santé à la Commission parlementaire : «les phtalates interdits sont les substances le plus souvent identifiées dans ces produits. Ils proviennent surtout des États-Unis mais aussi d’Europe, notamment du Royaume-Uni». Ils en retrouvent dans des vernis commercialisés par certaines des grandes marques de cosmétiques les plus populaires.

 

Ces perturbateurs endocriniens, les TPHP (triphenyl phosphate, méthanal et le toluène) permettent de donner une texture lisse et résistante à nos vernis. Mais en contrepartie, lorsqu’ils entrent en contact avec notre peau, ils affectent notre métabolisme. Une étude de 10 heures menée sur 26 femmes a montré qu’une pose du vernis augmente le taux de TPHP. Ce qui agit entre autres sur nos hormones, notre métabolisme ou encore la reproduction.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Claire le 28 Oct 2018