Denis Brogniart révèle combien de préservatifs sont distribués aux candidats de Koh-Lanta par la production !

Publié par Nicolas F le 15 Mar 2017

La 17ème saison de Koh-Lanta vient de commencer sur TF1. À cette occasion, le présentateur vedette, Denis Brogniart fait le tour des plateaux télé pour la promo de son émission. Parmi les questions qui reviennent souvent, les journalistes veulent savoir ce que les candidats peuvent réellement emporter avec eux sur l’île et ce que la production leur fournit. Comme vous le savez, il y a un puis pour chaque équipe, un kilo de riz, du matériel de survie et pour la première fois, Denis Brogniart dévoile qu’il y a aussi des préservatifs.

 

Malgré leur faible libido les candidats ont accès à des préservatifs

La révélation est un peu surprenante, car de ce que l’on voit à l’image, rares sont les histoires de cœur dans l’émission. On est loin des émissions de téléréalité où tout le monde flirte avec tout le monde. Il y a plusieurs raisons à ça. D’abord, les candidats sont souvent plus âgés et donc en couple. En plus, les motivations premières sont la survie et l’émission ne met pas l’accent sur les amourettes. Et pour finir, selon les témoignages des anciens candidats, leur libido est à zéro durant toute la période de jeu. En effet, ils n’ont plus d’énergie, ils sentent mauvais et sont tout sauf attirants. Alors pourquoi mettre des préservatifs à leur disposition ?

(Capture C a vous)

Qui a déjà utilisé les préservatifs sur Koh-Lanta ?

Par précaution, tout simplement. Il vaut mieux prévenir que guérir, dans le cas où certains candidats seraient stimulés par le sable fin et la pleine nature. Dans l’émission C a vous, sur France 5, Denis a donné plus de détails. « On leur donne une boîte de 10 préservatifs par équipe. » Par contre, l’animateur n’a pas voulu en dire plus, lorsqu’Anne-Sophie Lapix a voulu savoir s’ils avaient déjà servi. Selon lui, c’est extrêmement rare. « Même entre Jesta et Jérémy ? » se sont demandées l’animatrice et Audrey Fleurot, qui était invitée le même jour. « Alors, si je les cite, c’était un rapprochement plus amical qu’amoureux. C’était platonique. »

 
0