Dix expatriés risquent un an de prison au Cambodge à cause de photos de soirée où ils jouent à des jeux sexy

Leur vie d’expatriés a tourné au cauchemar. Dix touristes et expatriés ont été arrêtés au Cambodge et risquent un an de prison pour avoir joué à des jeux jugés trop sexuels, puis s’être photographiés dans des positions subjectives. Selon les documents présentés par la police, les touristes auraient pratiqué des positions sexuelles lors de leurs parties de Twister et de jeux à boire. Trouvez-vous les photos dans cette vidéo choquantes ?

 

Les photos sont jugées pornographiques

La police cambodgienne a arrêté dix touristes lors d’un barbecue organisé à Siem Reap. Ils sont accusés d’avoir produit des « images à caractère pornographique » quelques heures plus tôt, lors d’une soirée. Parmi ces touristes, il y avait cinq jeunes hommes britanniques, deux Canadiennes, un Néerlandais, un Néo-Zélandais et un Norvégien. La police a donné à la presse les preuves qui ont mené à cette arrestation. Il s’agit de photos qui ont été postées sur Facebook par les organisateurs de la soirée.

 

Ils ont bafoué les traditions du pays

Les parents qui ont eu la possibilité de discuter avec leurs enfants détenus, parlent de conditions inhumaines. Selon eux, leurs enfants ont dû signer de nombreux papiers en khmer, ne comprenant pas ce qu’on leur veut ni même ce qu’ils ont dû signer. Tout ce qu’ils savent, c’est qu’ils risquent un an de prison pour avoir « bafoué les traditions cambodgiennes ». Sur ces images, on y voit un groupe de jeunes qui se chevauchent et ont des positions suggestives. Ces photos ont été prises lors de leurs vacances, alors qu’ils avaient beaucoup bu et qu’ils jouaient à des jeux à boire, notamment à une version de Twister.

 

10 des 100 invités ont été gardés en détention

Plusieurs des dix touristes n’apparaissent même pas sur les clichés en question. Ils risquent de rester dans le pays pour un bon bout de temps, car plusieurs d’entre eux seront jugés en tant que résidants cambodgiens, étant expatriés. Il leur faudra au moins attendre 6 mois en détention, avant leur procès. Durant le raid, 30 policiers ont participé à l’arrestation. D’autres expatriés avaient été arrêtés mais seuls 10 ont été gardés prisonniers après interrogatoires. En réalité, si les dix touristes étaient présents lors de la soirée organisée par « Let’s Get Wet », plusieurs d’entre eux n’apparaissent même pas sur les photos, alors qu’il y avait à peu près une centaine de personnes ce soir-là.

Crédits et source : Cambodia Expat Online

En savoir plus sur :

Publié par Nicolas F le 02 Fév 2018
 
0