Cette petite fille à la rue se bat contre la tempête pour faire ses devoirs… des images bouleversantes !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

C’était le 6 juillet dernier aux Philippines. La petite Elaine Dolfo tentait de faire ses devoirs malgré la tempête qui s’abattait sur elle, et sur sa famille à la rue.

Une petite fille à la rue

Aux Philippines, un quart de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Malheureusement cette scène n’est pas inédite là bas, mais elle a ému le monde entier grâce à un passant, Rolando Villanueva, qui a immortalisé le moment. Cette petite fille a été surprise en train de faire ses devoirs dans une rue de Manila alors que sa mère et sa soeur dormaient à même le sol, à 7h du matin. La famille s’est retrouvée à la rue il y a peu lorsque le père, Jerry, est tombé malade. La petite Elaine aurait dit au passant qu’elle voulait avoir un bon travail pour prendre soin d’elle et de sa famille.

 

Initialement en situation précaire, la maladie de Jerry ne les ont pas aidés. Ce dernier était taxi en tricycle, mais a dû arrêter de travailler lorsqu’il est entré à l’hôpital. La mère et ses deux filles se sont donc retrouvées à la rue ne pouvant plus payer le loyer. 

 

Elaine Dolfo : un exemple

Dans la vidéo, la petite Elaine en classe de CE2 essaie tant bien que mal de faire ses devoirs sous la tempête. Elle se couvre la tête et couvre ses cahiers pour ne pas qu’ils soient ravagés par la pluie. Le vent fait bouger les pages dans tous les sens mais Elaine tient bon. Rolando s’est dit boulversé par cette scène, « c’est quelque chose que je montrerai à mes enfants pour qu’ils sachent à quel point ils doivent prendre l’école au sérieux. Tout le monde devrait se rendre compte de la chance que c’est d’avoir une bonne éducation. »

 

Il a ajouté être sûr et certain que la petite Elaine ira loin « elle est déterminée et très brillante. Elle a perdu sa maison et n’a nulle part où aller mais elle a continué à faire de l’école sa priorité. C’est très inspirant ».

Publié par Inès Arrom le 17 Juil 2018