Elle a arrêté l’école à cause des moqueries sur son menton, « la sorcière » a décidé de se faire opérer (AVANT-APRÈS)

Publié par Nicolas F le 10 Mar 2018

 

Durant toute son adolescence, Lauren Whitt a dû supporter les moqueries et les insultes, à cause de son menton proéminent. Celle qu’on appelait « la sorcière », a carrément été déscolarisée afin de ne plus devoir supporter le harcèlement dont elle était victime à cause de son physique. À 20 ans, Lauren a décidé de se faire opérer pour ne plus qu’on se moque d’elle. Elle a subi une double chirurgie des mâchoires et est plus belle que jamais. Depuis qu’elle a rectifié son menton, elle se sent mieux que jamais. Regardez sa transformation avant-après dans la vidéo.

 

Elle n’allait plus à l’école à cause des moqueries

Lauren a terminé sa scolarité sur Internet, en suivant des cours à distance. Elle ne pouvait plus supporter le regard des autres et de se faire traiter de « sorcière ». La jeune fille souffrait de prognatie, c’est-à-dire que ses mâchoires ne se fermaient pas correctement. Dans le cas de sous-occlusion prognatique, la malocclusion a lieu avec la mâchoire du bas qui recouvre celle du haut, sans que les dents ne se touchent, ayant pour conséquence de faire ressortir le menton.

Elle a attendu sa majorité pour se faire opérer

Cette malformation lui causait également des soucis pour respirer et même déglutir. Il était donc conseillé de faire de la chirurgie pour faciliter sa respiration. Son alignement s’est empiré à partir de l’âge de 12 ans, et il lui a été conseillé d’attendre sa majorité, avant de se faire opérer, afin que sa mâchoire soit complètement développée. À 20 ans, elle a sauté le pas. Ce n’était pas une décision à prendre à la légère car l’opération est très douloureuse et assez complexe.

 

L’opération a changé sa vie

Avant l’opération, elle a dû porter des plaquettes dentaires pendant 9 mois. Puis, il a fallu lui casser les os de la mâchoire et tout refixer avec 36 vis, lors d’une opération de 9 heures. « Je ne pouvais plus vivre comme ça, c’était tellement difficile enfant. Je n’étais pas capable de mordre correctement depuis que j’étais petite. Je ressentais une douleur permanente dans ma mâchoire. » Elle avait également des difficultés à parler correctement, mais son zozotement a lui aussi disparu depuis l’opération.

 

Elle a énormément souffert

« Le chirurgien a dit que c’était la sous-occlusion la plus important qu’il ait vue de sa carrière ». Il faut dire que si maintenant tout va bien, elle a eu très peur. Elle a eu une infection à sa greffe osseuse et il a fallu recommencer l’opération à cet endroit. Ensuite, pendant six semaines, elle n’a pas pu manger d’aliments solides. Elle a perdu 51 kilos ! Même si aujourd’hui elle ne regrette pas l’opération, elle conseille à tous ceux qui veulent le faire de bien réfléchir, car elle n’avait jamais pensé ressentir une douleur pareille. Après avoir terminé ses deux dernières années de secondaire en ligne, elle s’est inscrite à l’université, en faculté de droit. Elle peut commencer une nouvelle vie, sans aucun complexe.

opération pour enlever son menton prognatique et arrêter les moqueries

Crédits : Caters News, GifMe

 
0