Emmanuel Macron nous dévoile la suite de sa discussion avec l’ado qui lui avait dit : « Ça va Manu ? » (vidéo)

Publié par Charlene le 19 Juin 2018

Emmanuel Macron, pas « Manu »…

 

Lorsqu’on rencontre le Président de la République, qu’on l’aime ou pas, le minimum syndical est de se montrer respectueux envers lui. Comme envers n’importe quelle personne qu’on croiserait dans la rue. Que ce soit un inconnu, un collègue, votre mère ou le Roi du monde, le respect est toujours de mise. C’est la base et c’est surtout ce qui manque à notre jolie société mais passons. Emmanuel Macron se trouvait alors au Mont-Valérien à Suresnes dans les Hauts-de-Seine pour les commémorations de l’Appel du 18 juin. La façon dont un adolescent l’a interpellé a donné lieu à un échange croustillant dans une première vidéo.

 

Emmanuel Macron lui apprend le respect

En effet, le Président de la République Française était affairé à ses poignées de main lorsqu’un adolescent l’interpelle en lui disant « Ça va Manu ?« . Lui, il a fait le buzz pour au moins 3 jours en France. Quoi qu’il en soit, Monsieur Macron a décidé de ne pas laisser passer cela. Et ça nous pique un peu les doigts de l’écrire, mais il n’a pas eu totalement tort. Emmanuel Macron a tenu à expliquer au jeune garçon pourquoi il devait se montrer un peu plus respectueux. Manifestement intrigué par le caractère fougueux du gamin, il n’a pas pu s’empêcher d’en rajouter une couche. À retrouver dans la seconde vidéo (regardez-là jusqu’au bout, on est fan de l’intervention finale : « Mais qu’est-ce que t’as encore fait comme connerie ?« ).

 

Emmanuel Macron et le brevet

S’en suit alors une tirade sur le brevet des collèges et le fait qu’il faut savoir viser plus haut que la simple obtention. Monsieur le Président faisait alors référence à la « mention ». Précisons que le jeune homme s’était excusé immédiatement après sa salutation peu courtoise. Il n’y avait rien de grave en soi évidemment, mais le Président a tout de même préféré remettre les pendules à l’heure histoire de lui faire comprendre qu’il n’était pas au PMU de Perpète-la-Galette. Qu’à cela ne tienne, nous l’appellerons Monsieur Macron si tel est son désir.

 

emmanuel macron

Source image / image à la une : capture vidéo @EmmanuelMacron via Twitter

En savoir plus sur : -

 
0