Un enfant privé de cantine pour des impayés

Il est midi, et tous les enfants de l’école primaire d’Exireuil vont manger. Tous, sauf un petit garçon, privé de cantine. La raison ? Un impayé de sa mère, à hauteur de 126,90 euros.

Privé de cantine pendant plusieurs jours

Dans les Deux-Sèvres, un petit garçon a été privé de cantine pendant plusieurs jours. La commune s’est justifiée en déclarant que la mère n’avait pas payé la cantine. Un montant de 126,90 euros. La maman, qui élève seule ses deux enfants et qui n’a pas d’emploi, bénéficie de l’allocation aux adultes handicapés. Mais cela ne suffit pas à tout payer.  » Je suis obligée d’aller dans des associations caritatives pour m’aider alimentairement, financièrement » explique-t-elle. Sa précarité a eu raison d’elle, puisque le petit garçon n’avait plus le droit de manger à la cantine depuis le lundi 4 mars.

La cagnotte est désormais fermée

Une cagnotte leetchi a été mise en place pour aider la maman

Très vite, les médias relaient l’information, et les lecteurs sont touchés par l’histoire de la mère de famille. Une cagnotte leetchi est mise en ligne pour aider la femme à payer la cantine à son enfant. Aujourd’hui, la cagnotte est fermée, et a récoltée 470 euros grâce à la participation de 28 personnes. Le petit garçon peut donc de nouveau manger à la cantine, et se rendre à la garderie. Pour Emmanuel Burgaud, président de la fédération des parents d’élèves, privé un enfant de manger à la cantine est injuste : « Il est inadmissible qu’un élève soit sanctionné pour un fait de ses parents, alors que lui même n’a rien fait » s’insurge l’homme avant d’ajouter qu’il « est insupportable de se dire qu’on refuse la cantine à un enfant, quelle qu’en soit la raison. En plus, à cinq ans, on se rend bien compte de ce qui se passe. Ses camarades lui feront peut-être des réflexions dans la cour… ». 

En savoir plus sur : - -

Publié par Jessy le 11 Mar 2019
 
0