Il invitait ses conquêtes à dîner puis s’enfuyait au moment de payer : il risque 13 ans de prison pour les avoir piégées

Paul Guadalupe Gonzales est un escroc en série. Il a pourtant plaidé non coupable lors de son procès. L’homme qui attend de connaître son jugement est accusé d’avoir escroqué plusieurs femmes avec qui il partageait un dîner galant. Il donnait rendez-vous à des femmes sur des applications de rencontre, les invitait à dîner au restaurant, choisissait les plats les plus chers et s’enfuyait au moment de payer de l’addition.

 

Le fraudeur a de multiples charges à son encontre

Ce Californien est un homme malhonnête dont les manigances peu galantes ont été prises très au sérieux par la justice. Il s’est présenté devant la cour, cette semaine, avec sept accusations d’extorsion à son encontre, deux tentatives d’extorsion, un vol de grande envergure. Il est également accusé de deux délits mineurs qui sont la fraude d’un patron de restaurant et un vol. En tout, Paul Guadalupe Gonzales est accusé d’avoir volé des femmes pour un total de 950 $. S’il est reconnu coupable, il risque 13 ans de prison.

 

Huit femmes se sont fait escroquer

Huit femmes ont porté plainte, et deux restaurants ont fini par prendre la note à leur charge, voyant le désespoir et l’incapacité des femmes de payer. Carol raconte ce qu’elle a vécu lors de ces rendez-vous galants. Elle est tombée sous le charme de Paul, qui se faisait appeler Mike, sur une application de rencontre. « Il connaissait toutes les bonnes choses à dire, c’est ce qui me fait rager de l’intérieur. » L’homme avait adapté son profil pour correspondre à la description de Carol qui expliquait aimer l’aventure et les sports… ainsi que les sorties au restaurant. Ils se sont rencontrés dans un restaurant mexicain où ils ont tous les deux commandé un steak. À la fin du repas, il a demandé de l’excuser deux minutes et il n’est jamais revenu. L’établissement a offert le repas à Carol.

 

Ses conquêtes restaient avec l’addition sur les bras

Michelle, une autre victime raconte que Paul l’avait abordée de la même manière. Lors de leur rencontre au restaurant, il s’est fait plaisir en commandant un filet mignon, une salade de crevettes en entrée, et deux tasses de café pour terminer le repas. Il a ensuite prétendu devoir aller chercher le chargeur de son téléphone dans sa voiture et n’est jamais revenu. Elle a dû payer les 130 $ de l’addition. « Je n’ai rien dit au restaurant, rien du tout. J’étais tellement gênée, ma fierté était touchée et je me sentais juste idiote. Je pense qu’il devrait présenter ses excuses à toutes ces femmes. » D’autres femmes ont témoigné lors de cette première audition, comme celle-ci qui raconte que Paul a prétexté un coup de fil pour s’éclipser en laissant l’addition sur la table. Le restaurant a accepté d’effacer la note pour les plats mais elle dû payer le vin. Et enfin, Diane raconte que Paul a commandé des apéritifs et une entrée rien que pour lui, avant de prendre un steak. Cette fois-là, il a laissé une addition de 163 $ à Diane.

addition frauder restaurant

Crédits : Facebook, Yelp, Google Maps, CBS Los Angeles

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 15 Sep 2018
0