Des milliers de femmes manifestent au Mexique après la mort d’une étudiante mexicaine, violée et tuée par un chauffeur de taxi

Des féminicides à la pelle au Mexique

Mara Castilla, une étudiante mexicaine de 19 ans, a été retrouvée morte dans l’État de Puebla, au Mexique. La jeune femme rentrait alors d’une soirée entre amis et a disparue après être montée à bord d’un véhicule VTC de la société Cabify. L’équivalent espagnol de Uber. Ce n’est qu’une semaine après que son corps a été retrouvé. Il s’est avéré que la jeune femme a été conduite dans un hôtel par le chauffeur du véhicule. Celui-ci l’a violée puis l’a étranglée. Dimanche, des milliers de femmes ont défilé dans la capitale pour manifester contre tous ces féminicides au Mexique. Les pancartes que brandissaient les manifestantes indiquaient : « Arrêtez de nous tuer », ou encore « Pas une de plus ».

mara castilla etudiante mexicaine©DR

Un bouton de panique en cas de problème

Dans l’État de Puebla, ce sont déjà 82 meurtres de femmes qui ont été rapportés par l’Observatoire Citoyen National sur le féminicide. La société espagnole Cabify précise quant à elle que le casier judiciaire des chauffeurs recrutés est toujours exigé. En revanche, le quotidien La Razon nous apprend que l’homme avait eu quelques démêlés avec la justice pour vol de combustibles.Alejandro Sisniega, à la tête de Cabify, compte mettre en place un système permettant de prévenir les secours en cas de problème. Une sorte de ‘bouton de panique’, sur lequel les passagers pourront appuyer s’ils se sentent en danger.

©Maxppp
Crédit photo à la une : ©Maxppp

En savoir plus sur : - - -

Publié par Charlene le 24 Sep 2017
 
0