Les Fake News de la semaine

De nombreuses fausses informations ont encore circulé sur les « gilets jaunes » et les manifestations. Une lettre anti-Macron, l’attentat complot du gouvernement et une invasion de migrants sponsorisée par les Nations Unies, voici les fake news de la semaine.

 

L’attentat de Strasbourg

Selon une rumeur, le nom de Chérif Chekatt aurait été mentionné pour la première fois dans un tweet provenant d’Israël.

Lila Pastor Tweet Tweet israélien

C’est pourtant faux puisque des tweets postés le même jour à 10h45 faisaient déjà état du nom du terroriste :

Il est cependant vrai d’affirmer que les journalistes n’ont pas divulgué le nom de Chérif Chekatt après l’attentat. Franceinfo s’explique à ce sujet : « Des sources proches de l’enquête, jointes mardi soir et mercredi matin par les journalistes de France Télévisions, redoutaient que la diffusion de la photo et de l’identité du suspect n’entrave le bon déroulement de l’enquête, plusieurs de ses proches étant activement recherchés ». Son nom et son visage n’ont donc pas été divulgués pour ne pas compromettre l’enquête.

 

De plus les journalistes ont pour responsabilité de ne pas divulguer d’informations pouvant porter atteinte à la vie d’autrui. Dans ce cas là « nous risquions d’alerter des personnes susceptibles d’aider le fugitif et de susciter une multiplication de fausses pistes qui aurait ralenti les recherches » a ajouté Frédéric Vézard, directeur adjoint de la rédaction du Parisien.

 

Des internautes affirment également que BFM TV et Emmanuel Macron ont annoncé les faits avant que l’attentat ai eu lieu :

macrontweet attentat strasbourg

Post fb BFM attentat

 

Pourtant l’explication est simple, lors de la création d’un compte Twitter, le fuseau horaire est réglé sur celui des Etats-Unis. Les personnes ayant pris les photos des posts avaient donc tout simplement oublié de changer le fuseau sur leur compte. Voici une photo qui nous montre les heures respectives à laquelle les tweets ont été postés :

Posts tweeter attentats

 

Mais ces posts ont engendré beaucoup de spéculations sur la véracité des attentats. Certains ont même appelé au complot :

 

Je vous conseille donc de lire l’article de mon collègue :

>>Attentat de Strasbourg : un complot pour certains gilets jaunes

 

Un avocat libère des manifestants retenus par des policiers

Une vidéo montre un avocat libérer des personnes arrêtées par des policiers.

La vidéo n’est pas un fake mais elle ne fait pas référence aux manifestations des « gilets jaunes » et au gouvernement Macron. « Ns ne sommes plus en démocratie » indique cette femme :

Honte a Macron tweet

Seulement la vidéo date de 2013 et fait référence à la « Manif pour tous » sous le gouvernement Hollande. Ces étudiants avaient été arrêtés car ils ont tenté de rentrer dans le parlement. Ils se sont d’ailleurs fait interpeller quelques minutes après leur libération à la sortie d’une bouche de métro.

 

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour continuer.

Publié par Benjamin le 16 Déc 2018