Une famille de castors va être euthanasiée car elle menace la sécurité du parc d’attraction Walibi


D’ici quelques jours le parc d’attraction Walibi, en Belgique, va rouvrir ses portes. Malheureusement, un élément naturel pourrait venir compromettre cette ouverture. Des castors menacent de causer des dommages aux attractions. Une mesure radicale a été approuvée par les autorités : la famille de castors va être euthanasiée.

 

Depuis 2 ans, les castors sont un danger pour le parc

Le parc Walibi ne rigole pas avec la sécurité des visiteurs. Depuis deux ans déjà, une famille de castors a trouvé refuge dans la Dyle, la rivière qui longe le parc. D’habitude, le parc procède à l’abattage systématique des arbres rongés, à proximité des attractions. Mais cette fois-ci c’en est trop, le parc veut se débarrasser définitivement des animaux.

Le Loup-Garou est menacé par les arbres que rongent les castors (Walibi.com)

La famille sera capturée et euthanasiée

Le Loup-Garou est l’attraction phare du parc. Cette immense structure en bois risque d’être endommagée, si l’un des arbres rongés par les castors, venait à tomber. Walibi ne peut se permettre de jouer avec la sécurité des visiteurs et fermer l’attraction occasionnerait des pertes considérables. Le département de Nature et forêts de la Région wallonne a donc donné l’autorisation de capturer les castors pour motif de sécurité publique. Aucun autre site d’accueil n’a été trouvé pour la famille. Il a donc été décidé qu’une fois capturés, les castors seraient euthanasiés !

Vous pouvez signer ICI la pétition pour tenter d’éviter ce massacre. Il serait bon qu’un autre endroit puisse accueillir ces animaux pour leur éviter la mort…

MAJ 1 : les responsables de Pairi Daiza ont proposé d’héberger les castors

 

MAJ2 : L’association de défense de la nature Natagora a également fait offre de service. « Nous nous engageons à aider Walibi à sécuriser le site où se trouvaient les castors »

 

TOUTEFOIS, reste à obtenir l’accord du DNF qui, désormais, a le droit de vie ou de mort sur les castors de Walibi. « On doit analyser la demande. Et vérifier que le problème de Bierges ne risque pas d’être transposé à Cambron-Casteau ».

Publié par Nicolas F le 28 Mar 2017
 
0