Les femmes iraniennes sont enfin autorisées à entrer dans un stade

 

Mercredi 20 juin dernier, l’Iran affrontait l’Espagne en match de poule de la Coupe du monde. En Iran, l’évènement a été retransmis en direct sur un écran géant au stade Azadi de Téhéran, mais cette fois-ci, et pour la première fois depuis presque 40 ans, des femmes iraniennes ont pu pénétrer dans le stade.

 

Les femmes iraniennes au rendez-vous pour une retransmission inédite

La République Islamique Iranienne ne permet pas aux femmes d’assister à un match d’hommes. Selon l’agence de presse iranienne Isna, c’est la première fois qu’une retransmission organisée pour un public mixte « a lieu dans une enceinte sportive« . Habituellement, les femmes ont uniquement le droit de regarder les femmes jouer et les hommes ont uniquement le droit de regarder les hommes jouer. Mais depuis le 20 juin dernier, l’ordre a été bouleversé.

Officiellement et selon le gouvernement iranien, les femmes n’ont pas le droit d’assister aux matchs masculins pour « les protéger des injures et du comportement vulgaire des supporters ». Elles, pensent plutôt que cette interdiction est pour les éloigner de choses estimées « pas pour les femmes ». Mais certaines n’ont pas hésité à braver les interdits avant ce jour, en se travestissant à l’aide de perruques, de barbes ou moustaches postiches.

 

iraniennes

Un début de soirée compliqué…

 

Et pourtant ce n’était pas gagné. Deux heures avant le coup d’envoi, une rumeur courait disant que la retransmission était annulée. Plusieurs centaines de supporters, femmes et hommes, sifflaient d’impatience devant les entrées du stade, bloquées par les policiers. Nombreuses femmes pleuraient, ne pouvant plus contenir leur déception. Mais la police a finalement laisser entrer les 4000 supporters présents.

Cinq jours avant, l’Iran battait le Maroc. Cette victoire a engendré une foule, largement féminine, dans les rues de Téhéran pour célébrer la victoire. Les femmes iraniennes se sentant plus concernées par la compétition grâce à leurs interdits levés. Le sport a enfin engendré un certain progrès social en Iran, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir…

supporter iranienne

Publié par Inès Arrom le 25 Juin 2018