Ce garçon de 13 ans a stoppé sa croissance à 3 ans, il est piégé dans un corps de bébé

Quand on raconte la vie d’Angus Palmes, on croirait entendre le résumé d’un film. Angus est un adolescent de 13 ans au physique un peu particulier. Angus est bloqué dans un corps de grand bébé. À cause d’un problème chromosomique, l’adolescent a aussi des difficultés à parler, à marcher et il a des soucis de digestion.

 

Depuis l’âge de 3 ans, il ne grandit plus

Il faut le voir pour le croire. Angus est apparu dans l’émission This Morning sur ITV, en compagnie de sa mère Tandy. « Il y a plus d’un million d’enfants au Royaume-Uni qui ont un type de handicap, et Angus en fait partie. Il est tout à fait unique en son genre, comme vous pouvez le voir », explique sa maman. Au début, personne ne savait de quoi souffrait le garçon. Ils avaient remarqué une lenteur particulière de son développement mais les différences physiques n’étaient pas encore significatives. « On a fait des tests génétiques et trois semaines plus tard, on m’a dit qu’ils avaient trouvé une anomalie des chromosomes, par hasard. »

(Capture ITV)

Il a développé un langage à lui

Angus ressemblait à un bébé comme tous les autres. C’est à l’âge de trois ans que sa croissance s’est stoppée. Aujourd’hui, à 13 ans, il mesure moins d’un mètre et pèse 12,5 kilos. Son passage à la télé a été très remarqué par les Anglais qui ont été impressionnés par sa personnalité rayonnante. Il a développé toute une série de codes, qui remplacent son langage. Par exemple, lorsqu’il pointe son doigt dans une direction, cela veut dire qu’il est heureux. Malheureusement, il lui arrive de se faire du mal lorsqu’il rencontre des difficultés à se faire comprendre.

(Capture ITV)

Sa mère restera toujours à ses côtés

Sa maladie qui l’empêche de grandir est totalement unique. Il est la seule personne au monde à en être atteinte. Sa condition est tellement rare qu’elle n’a pas de nom. Elle est désignée par son explication, qui est une « translocation du chromosome 15/22 avec trisomie partielle du 22q12.3 ». Il doit avaler à peu près 250 pilules par semaines et a déjà subi plus de 40 opérations. On lui fait également des injections de Botox afin de l’empêcher de baver. « Il ne pourra jamais être indépendant, il devra toujours dépendre de moi, mais on va s’en sortir, ça va marcher », conclue sa mère.

(Capture ITV)

Publié par Nicolas F le 21 Août 2017
 
0