Un garçon rappelé à l’ordre au lycée parce qu’il se maquille

Publié par Mélaine le 21 Fév 2019

Alexis est un garçon. Il va au lycée. Et il se maquille. Voilà en quelques mots le motif pour lequel il a été convoqué par sa CPE au lycée Bellevue, à Albi (Tarn).

 

Il se maquille, un parent d’élève outré

C’est la mère d’une collégienne de la cité scolaire Bellevue qui se serait plainte auprès de l’établissement pour une chose qui « n’est pas acceptable« . Pourquoi ? Parce que sa fille aurait été choquée de voir un garçon maquillé.

 

Un trait d’eye-liner aperçu à la cantine et qui aurait totalement déboussolé la jeune fille. Et oui : Alexis est un garçon qui se maquille. Et, Ô drame, il porte même des talons.

 

Lors de son entretien avec la CPE, cette dernière lui aurait explicitement demandé d’être plus discret quant à son maquillage. Une demande qui ne passe pas. Alexis s’en est aussitôt remis aux réseaux sociaux en arborant un joli trait d’eye-liner et en expliquant ce qui venait de se passer.

 

En soutien, ses amis se maquillent

Parce que dans la vraie vie, il existe bien d’autres motifs de se plaindre, les amis d’Alexis, eux, ont voulu le défendre.

 

Aussi, pour protester, ses amis masculins et féminins sont arrivés au lycée, ce mardi, tous maquillés. Ce qui est injuste, aux yeux des lycéens, c’est que les filles, elles, aient le droit de se maquiller.

 

La CPE, quant à elle, a expliqué que le jeune homme n’avait pas été sanctionné : « on lui a demandé le premier jour d’atténuer son maquillage et lui a mis sur les réseaux que ce serait « bye bye le lycée » en voulant dire qu’il préférait quitter le lycée que de ne pas se maquiller. Ce n’est pas ce qui a été dit. On lui a simplement dit que par rapport à ce jeune public, on lui demandait d’être un peu moins maquillé« .

 

Nous on se dit qu’à ce jeune public, le mieux serait d’enseigner le respect de l’autre, la tolérance et l’amour. En n’oubliant jamais que nos enfants sont d’ores et déjà les adultes de demain.

En savoir plus sur : - -