Ces garçons aux cheveux longs sont confondus avec des filles et se font censurer d’Instagram (Vidéo)

Instagram censure les tétons féminins depuis quelques temps déjà. Mais l’algorithme fait des siennes et confond des garçons torse nu à la plage avec des filles. Les mères de ces jeunes enfants protestent.

Des garçons aux cheveux longs censurés à d’innombrables reprises

Ces garçons sont adorables, s’amusent à la plage et ont les cheveux longs. Et alors, me direz-vous? Cela ne convient pas à l’algorithme Instagram. En effet, Instagram a mis en place cette algorithme pour censurer les parties génitales, les tétons des femmes quel que soit leur âge et la nudité chez les nourrissons également.

Ces censures ont pour but de protéger les plus jeunes d’un contenu inapproprié. Lorsque les photos sont censurées, l’algorithme a donc reconnu la photo comme contenu douteux. Or, ce ne sont que des jeunes garçons torse nu.

Les mères, qui publiaient fièrement les photos de leur progéniture, n’ont pas apprécié ces multiples avertissements et censures. L’une de ces mères Tori Spooner partage régulièrement des photos de son fils de 4 ans, Parker. Elle indique : « Nous sommes tout le temps à la plage. Il ne porte jamais de tee-shirt. » Tout cela devient problématique compte tenu des censures à répétition causées par l’algorithme qui confond son petit garçon avec une fille à cause de ses cheveux longs.

>>> À lire aussi : Un homme prouve avec humour sur Instagram comme il est facile de ramasser des déchets

Les mamans font leur révolution

Il y a maintenant un an et demi, la mère de Parker, Tori Spooner, avait reçu un premier avertissement de la part de Facebook, elle déclare : « Ils l’envoient et disent que c’est sexuel et que nous ne pouvons pas publier« . Tori, qui publie sur son compte @parkersavestheocean, a lancé un mouvement qui prend de plus en plus d’ampleur.

Pour parer à ces multiples censures, Tori a lancé le #longhairedboyrevolution qui signifie en français, la « révolution des garçons à cheveux longs ». Et la mère de Parker est loin d’être la seule à publier sous ce hashtag. Les garçons posent généralement avec des pancartes devant leur torse, avec l’inscription suivant : « Cher Instagram, je suis un garçon. J’ai juste les cheveux longs. Arrêtez de supprimer mes photos s’il vous plait. »

Une autre maman a choisi une autre forme de protestation pour ses garçons. La mère de Fin, sous le compte de @finfirst a décidé de vendre des tee-shirts sur lesquels le slogan « Long live long haire boys » est inscrit. Une autre manière de dénoncer des censures abusives de la part d’Instagram.

Instagram a d’ailleurs réagi auprès de BuzzFeed en indiquant qu’il s’agissait bel et bien d’une erreur de l’algorithme.

>>> À lire aussi : Une influenceuse voyage prise en flagrant délit de Photoshop car tous les nuages sur ses photos sont identiques (vidéo)

Publié par Manon le 05 Oct 2019
0