GirlsDoPorn, le site porno qui contraignait les femmes à tourner dans les films !

Le site pornographique GirlsDoPorn est poursuivi par plusieurs femmes jouant dans des films pornos, et qui auraient été contraintes d’avoir des relations sexuelles. Ces dernières auraient été forcées à faire des vidéos, ignorant qu’elles seraient ensuite publiées sur le site pornographique.

>> À lire aussi : Pornographie chez les jeunes : les gynécologues tirent la sonnette d’alarme

GirlsDoPorn condamné à verser 12,7 millions de dollars !

En 2006, le site pornographique GirlsDoPorn voit le jour, lancé par Michael Pratt. Site pornographique amateur, les vidéos publiées sont souvent tournées avec des caméras et téléphones, dans des maisons, hôtels ou encore des mobiles homes, véhiculant l’image de “l’étudiant ordinaire” réalisant son premier et unique porno, comme le révèle 20 Minutes. 22 femmes ont finalement poursuivi le site pour diffusion d’images pornographique sans leur accord, et pour contrainte à une relation sexuelle. Certaines ont même pensé au suicide. Les propriétaires du site porno ont été condamnés à verser 12,7 millions de dollars aux 22 femmes “victimes de stratagèmes frauduleux” , rapporte le Guardian.

>> À lire aussi : Plus vous aurez eu votre premier rapport sexuel tard, plus vous serez épanoui en couple ! C’est scientifique !

Des annonces frauduleuses de mannequinat

Âgées de 18 à 22 ans, les femmes ont toutes répondu à des annonces pour du mannequinat. À la cour supérieure de San Diego, les 22 femmes ont dû témoigner de leur expérience. Le site a usé d’un stratagème audacieux pour attirer des jeunes femmes âgées de 18 à 22 ans et intéressées par le mannequinat sur le site Craiglist, rapporte 20 Minutes. Suite à leur candidature, les femmes recevaient un appel téléphonique de la part d’une femme qui les incitait à faire du porno, assurant même que la vidéo ne sera jamais publiée sur Internet. Certaines ont même affirmé avoir été menacées et alcoolisées lorsqu’elles tentaient de faire marche arrière. “Honnêtement, j’ai voulu me suicider quand tout est sorti. J’ai essayé de déménager, d’aller dans des endroits où les gens ne me connaissent pas mais ça me suit partout” avoue une des victimes face à la barre.

>> À lire aussi : Un mari trompé diffuse la sextape de sa femme devant tous les invités le jour de leur mariage

Publié par Jessy le 08 Jan 2020
0