Google supprime enfin une application jugée homophobe après des mois de refus

Publié par Emma le 03 Avr 2019

Il y a trois mois Google, Amazon et Apple ont été prévenus de la présence d’une application dédiée à la conversion de personnes homosexuelles sur leur plateforme. Les deux géants de Steve Jobs et Jeff Bezos l’ont rapidement retiré de leur store mais Google refusait de céder.

 

 

L’application Living Hope Ministries a été développée par une communauté religieuse américaine et avait pour ambition de convertir les personnes LGBT. En clair les faire renoncer à qui ils sont et les ramener dans le « droit chemin ». Elle proposait des témoignages, des articles à destination des hommes, des femmes, des enfants ou des parents pour les réorienter vers l’hétérosexualité. « La thérapie de conversion peut mener à la dépression, à l’anxiété, à l’usage de drogues, à l’itinérance et au suicide » insiste Human Rights Campain, groupe de défense des droits des personnes LGBT le plus influent aux Etats-Unis.

 

>>> À lire aussi : Cette nouvelle application malsaine qui inquiète sérieusement les parents et les profs ! Soyez vigilants avec vos enfants… 

 

Google a pris son temps pour réagir

En décembre 2018, l’application est dénoncée par des militants LGBT qui alertent les différentes plateformes sur lesquelles elle est disponible. Mis sous une forte pression par le public et des associations, Apple la retire rapidement de l’AppStore. Amazon ne tarde pas à faire de même et Microsoft suit. Mais à la grande surprise de tous, Google refuse. Le motif ? Living Hope Ministries ne violerait pas les conditions de service du géant américain. Il aura fallu attendre le 29 mars 2019 pour que Google annonce officiellement le retrait de l’application de son play store. Cette décision n’aurait jamais été prise sans le combat acharné pendant trois mois des militants LGBT. Le lancement d’une pétition qui a recueilli plus de 140 000 signatures a fait forte pression au géant américain. Living Hope Ministries n’est donc plus disponible sur la plateforme. Avant son retrait elle avait tout de même été téléchargée plus d’un millier de fois. 

 

Pétition adressée à Google pour la suppression de l’application homophobe

 

Ça peut vous intéresser :

-> Le top 5 des applis les plus téléchargées sur l’App Store ! 

-> Une campagne qui prouve que l’amour n’a pas de sexe ni de couleur ! 

-> Drague : 82 conversations Tinder qu’on aurait voulu ne jamais lire…