Un gouverneur met en cause des séries de zombies pour les fusillades de masse aux Etats-Unis

Les fusillades de masse ne font qu’augmenter aux Etats-Unis, et pour cause, la libre circulation des armes à feu dans tout le pays. Seulement, un des gouverneur a une autre théorie sur le fond du problème.

 

zombies

 

Les Etats-Unis ne passent pas 4 jours sans qu’il y ait une fusillade. D’après le recensement de Gun Violence Archive,  374 fusillades ont eu lieux en 2018, faisant 454 morts et 1 401 blessés. Des chiffres alarmants qui font une moyenne de 1,2 tueries par jour, ce qui est énorme. Suite à la fusillade à Thousand Oaks en Californie, faisant 12 morts et une dizaine de blessés, le gouverneur républicain du Kentucky, Matt Bevin, s’est exprimé sur le sujet. Cependant sa réaction n’était pas celle attendue de tous.

 

Les fusillades de masse augmentent aux Etats-Unis

Suite aux fusillades de masse que le pays rencontre, Matt Bevin accuse les séries de zombies, telle que The Walking Dead, d’inciter ces évènements. C’est vrai que The Walking Dead est une série très trash où des zombies font de la bouillie avec des têtes d’humains, par exemple. Des associations de parents sont déjà montées au créneau contre la série, notamment à cause des épisodes très gores qui peuvent en choquer plus d’un.

 

Le gouverneur va très loin dans son analyse en expliquant que, d’après lui, ces séries seraient à l’origine des tueries de masse auxquelles les Etats-Unis font face. Selon lui, ce genre de série instaure une « culture de la mort » qui développerait des pulsions meurtrières chez les spectateurs.

 

« Une culture de la mort »

gouverneur américain

« Ça commence par n’importe quel type de divertissement. Mais le sujet le plus important à l’heure actuelle sur les chaînes câblées est les zombies… et je ne comprends pas, voilà où on en est. Quand un peuple est encerclé, inondé par des œuvres qui célèbrent la mort, que ce soit des zombies ou des histoires d’avortement, on entend des milliers d’arguments pour le justifier. Ces idées s’insèrent petit à petit dans la psyché de la jeune génération, qui grandit dans une société où ces sujets sont tolérés, banalisés. Et finalement, certains esprits affectés ne seront pas capables de les gérer. » affirme le Matt Bevin.

 

Ce n’est pas la première fois que le gouverneur républicain prend position sur le sujet des armes à feu aux Etats-Unis. Il accusait notamment les jeux-vidéos, les smartphones, et les drogues psychotropes d’inciter ces pulsions meurtrières. Mais cette fois-ci, c’est aux séries que Matt Bevin s’en est pris, pour justifier les fusillades de masse de son pays.

En savoir plus sur : - -

Publié par Elisa le 17 Nov 2018
 
0