Des hackers diffusent la saison 5 d’Orange Is The New Black en avance

Si les séries TV et films policiers sont souvent truffés de pirates informatiques, grosses lunettes, capuche noire et bouton d’acné sur le front, tapis dans l’ombre devant des lignes de code incompréhensibles, il faut savoir que, même si dans la vraie vie, ils sont beaucoup moins romancés que ça, ils existent quand même, et l’entreprise Netflix vient d’en faire les frais. 

 

En effet, alors que la saison 5 de la géniale série carcérale Orange Is The New Black est programmée pour le 9 juin prochain, un collectif de hackers appelés TheDarkOverlord s’est mis en tête de faire chanter la plateforme de streaming, leur demandant une somme d’argent importante s’il ne voulaient pas voir les épisodes fuiter en avance. 

Refusant de traiter avec ce genre d’individus, Netflix a bien entendu refusé. On ne sait pas s’ils pensaient la menace fausse, mais quoi qu’il en soit, elle ne l’était pas, et les individus derrière le collectif de pirates ont bel et bien diffusé les épisodes en question, ou du moins 10 des 13 présents dans la saison.

 

Pour appuyer leurs actions, ils se sont exprimés ainsi : « ça ne devait pas se passer comme ça, Netflix. Tu vas perdre beaucoup plus d’argent là-dedans que si tu avais répondu à notre offre modeste. Nous avons honte de respirer le même air que toi. Nous pensions qu’une boîte aussi pragmatique que toi verrait et comprendrait les bénéfices d’une coopération avec une entité raisonnable et clémente comme la nôtre. Et, les autres: il est encore temps de sauver votre peau. Nos offres sont toujours sur la table pour l’instant. »

Clamant posséder d’autres séries et films exclusifs qu’Orange Is The New Black, les hackers invitent tous les médias hollywoodiens à peser leurs actions s’ils finissent par traverser le même genre d’épreuves. Incroyable !

Publié par Odilon Duval Robert le 04 Mai 2017