Harcelé par Domino’s Pizza pour qu’il règle sa dette, il se venge en payant avec 1287 petites pièces

Billy Martin se disait harcelé par sa pizzéria préférée. Selon lui, Domino’s Pizza l’appelait pour régler une dette de 25,74£, soit 29€. Un jour, il a même reçu un appel de la police. Complètement enragé par ce harcèlement, il a décidé de régler son dû et d’embêter une dernière fois la chaine de restaurants, en déversant 1287 pièces rouges de 2 pence sur le comptoir du restaurant.

 

Le livreur serait en tort

Billy Martin, 23 ans, est ce qu’on peut appeler un client pas facile. Il y a quelques temps, ce père de famille avait commandé une pizza medium au frômage avec croûte farcie à la viande, des potatoes et un Fanta. Lorsque le livreur est arrivé chez lui, il n’a pas eu le temps de le payer qu’il avait déjà fait demi-tour. Il a alors pensé que la note avait directement été débitée de son compte. Mais le lendemain, le jeudi matin, il a reçu une flopée de messages sur son répondeur. Selon Domino’s Pizza, il avait une dette de 25,74£ auprès du restaurant de Tamworth, près de Birmingham.

 

Domino’s Pizza appelle la police

Billy Martin a appelé le restaurant pour les rassurer qu’il payerait dimanche, car il allait à l’enterrement du grand-père de sa petite amie. Mais entre jeudi et dimanche, il aurait reçu six appels, dont un de la police. C’en est trop pour lui ! Excédé par les appels à répétition, il a décidé de se venger.

 

Il s’est senti comme un criminel

Billy est allé au bowling au coin de chez lui, et a demandé d’échanger 25,74£ contre des petites pièces rouges. « Ils ont gâché mon weekend, alors j’ai décidé d’en faire de même et j’ai tout payé en pièces de 2 pence. J’ai demandé un ticket pour prouver que j’avais payé, mais ils m’ont répondu que j’aurai un ticket quand je payerai avec de l’argent véritable. Mais ils ont fini par accepté le paiement et je n’ai plus entendu parler d’eux. Je n’irai plus jamais chez Domino’s, ils m’ont fait me sentir comme un criminel, alors qu’ils étaient en tort ».

 

Il est interdit d’y retourner

Le porte-parole de Domino’s Pizza a commenté l’incident : « Notre collègue a oublié de demander le paiement à monsieur Martin, lors de la livraison. Il a donc été rappelé immédiatement pour remédier à cet oubli, mais monsieur Martin est devenu agressif et le restaurant franchisé a appelé la police. Comme nous l’avons compris, monsieur Martin est venu au restaurant pour payer et a prouvé qu’il continuait à se comporter de façon agressive. Le bien-être et la sécurité de nos collègues est le plus important, c’est pourquoi nous avons pris la décision de ne plus accepter de commandes de la part de monsieur Martin ».

Images vidéo : SWNS
Publié par Nicolas F le 25 Nov 2017
0