Harcèlement : il droguait son ex-femme pour pouvoir regarder son film préféré, Dirty Dancing !

Drogue & harcèlement : un mari taré

Voilà des faits bien étranges, mais que voulez-vous, tout arrive ! En effet, un homme d’une cinquantaine d’année comparaissait devant le tribunal de Lisieux cette semaine, dans le Calvados. La raison est aussi insolite que perturbante : il droguait son ex-épouse pour pouvoir regarder son film préféré, Dirty Dancing. C’est à l’insu de son ex-femme que le quinqua diluait un antihistaminique sédatif dans son café. Ni vu ni connu, il pouvait alors regarder son film pépouze sans qu’elle se moque de lui. Pas très sympa. Mais alors droguer quelqu’un, ça l’est encore moins. Sa femme fut également victime de harcèlement…

harcelement

Jusqu’à 15 000€ pour le harcèlement…

Problème, l’homme ne s’est pas arrêté là et a même harcelé son ex-femme entre l’année 2017 et 2018. Après leur rupture, il l’aurait appelé des centaines de fois et aurait envoyé pas moins de 9000 sms. Oui, ça commence à chiffrer. Les appels téléphoniques réitéré (ou messages) sont évidemment sanctionnés par la loi. Les harceleurs encourent jusqu’à 15 000€ d’amende ainsi qu’un an d’emprisonnement. Ce maboule a donc désormais interdiction de revoir son ex-épouse, mais la justice ne s’est pas arrêtée là…

 

Harcèlement moral : faites-vous aider

En effet, il est actuellement à l’hôpital et a été condamné à une peine de six mois d’emprisonnement avec sursis et obligation de se soigner. Enfin, il devra s’acquitter d’une amende de 1500€ de dommages et intérêts. Plus sérieusement, mieux vaut y penser à deux fois avant de se lancer dans le harcèlement d’ex-conjoint. Ça peut vous faire passer par la case prison et entre nous, c’est pas hyper glamour. Si vous ou l’un de vos proches êtes victimes de harcèlement, d’une quelconque façon que ce soit, rendez-vous ICI pour trouver de l’aide. Sachez que vous n’êtes pas seul(e).

Crédit photo / photo à la une : Pixabay

Publié par Charlene le 28 Juin 2018