Agressions sexuelles, viols, intimidation : Angelina Jolie, Judith Godrèche, Gwyneth Paltrow… dénoncent un célèbre producteur Hollywoodien !

Scandale à Hollywood

La nouvelle est tombée comme une bombe. En effet, le producteur hollywoodien Harvey Weinstein ne serait apparemment pas quelqu’un de très recommandable. Il est aujourd’hui accusé de viol par de nombreuses personnes, dont des célébrités. C’est le New York Times qui a révélé l’affaire au grand jour et qui a d’ailleurs publié nombre de témoignages inquiétants. Certaines stars, comme Asia Argento, l’accusent de leur avoir imposé des relations sexuelles… Sa femme Georgina Chapman, a annoncé cette semaine qu’elle quittait son mari. Ils étaient alors mariés depuis 2007 et ont deux enfants ensemble. Mais d’autres stars ont également subi ses ‘avances forcées’…

 

Gwyneth Paltrow en 1ère ligne

Gwyneth Paltrow a été l’une de ses premières victimes lorsqu’elle avait 22 ans. Il lui aurait proposé d’aller dans sa chambre pour quelques massages. Ce qu’elle a bien évidemment refusé. Avec la peur qu’il ne la vire… D’autant que Brad Pitt, son petit ami de l’époque, l’avait confrontée suite à cette histoire. Même rengaine pour Angelina Jolie, il lui aurait fait des avances dans une chambre d’hôtel, qu’elle aurait refusé. Même l’actrice française Judith Godrèche explique avoir vécu une expérience similaire avec le producteur. Sa maison de production l’a d’ailleurs viré au vu de tous les témoignages qui l’accablent. Les victimes font état de relations sexuelles forcées, vaginales et orales. Les faits remontent jusque dans les années 1990. Et les femmes qui ont subi son comportement expliquent à quel point il était intimidant.

Harvey Weinstein

Harvey Weinstein est fini

Sa technique est toujours la même. Il piège les femmes dans un endroit privé, prétextant qu’il s’agit de réunions pour discuter du film et la fin, tout le monde la connaît désormais. Il avait même des assistants à ses bottes pour organiser ce genre de réunions… Quant à Gwyneth Paltrow, elle a « porté un masque » durant toute la période qui a suivi la sortie du film Shakespeare in love, produit par Weinstien, et qui lui a même permis de remporter un Oscar. Elle tente d’oublier, mais c’est le genre de choses qui ne s’oublient pas. Elle souhaite également apporter tout son soutien aux femmes qui auraient subi le comportement de ce producteur hollywoodien. Même des politiques comme Barack Obama ou Hillary Clinton, se sont dit « écœurés » de pareilles révélations et que ses actes devaient être condamnés. Une bonne chose ressort de cette histoire : ce mec est fini à Hollywood.

 

Crédit photo / photo à la une : Geordie Wood for The New York Times

En savoir plus sur : - -

Publié par Charlene le 11 Oct 2017
0