Héritage de Johnny : Nouvelle victoire pour David Hallyday et Laura Smet

C’était un procès très attendu. Après avoir obtenu le gel des droits d’auteur, les revenus tirés de la diffusion des tubes de leur père, David Hallyday et Laura Smet réclamaient aujourd’hui le gel d’une partie des royalties, les revenus tirés des ventes d’album de Johnny. Ces sommes, négociées par Johnny Hallyday avec les trois maisons de disque qui l’ont accompagné tout au long de sa carrière Warner, Universal et Sony, sont évidemment très conséquentes. À la fin de sa carrière, Johnny sous contrat avec la Warner touchait ainsi 25% des ventes de ses albums. David et Laura, qui contestent le testament de leur père depuis plus d’un an, réclamaient le gel de ces bénéfices, qui doivent aller dans la poche de Laeticia Hallyday selon l’écrit, à hauteur de 75%. La justice leur a – en partie – donné raison.

 

La justice ordonne le gel de 37% des royalties de Johnny Hallyday

Le Tribunal de grande instance de Paris a ordonné ce mardi le gel de 37,5% de ces revenus tirés des ventes d’album. Un pourcentage à hauteur de la part estimée qui reviendrait à David et Laura (18,65%). La justice leur a donc partiellement donné raison sur ce jugement. Cette décision était particulièrement attendue suite au succès retentissant de l’album posthume de Johnny Hallyday « Mon pays c’est l’amour » qui s’est déjà écoulé à plus d’un million d’exemplaires en quelques semaines. Ainsi les revenus générés par les ventes records de cet album ne seront pas entièrement reversés dans le trust californien JPS (Jean-Philippe Smet) dont Laeticia Hallyday est la seule bénéficiaire.

 

>>> À lire aussi : Laeticia Hallyday, la somme colossale qu’elle propose à Laura Smet

 

La bataille entre David/Laura et Laeticia encore loin de se terminer

Si cette manche est partiellement remportée par les deux aînés de Johnny Hallyday, la bataille judiciaire autour de l’héritage du rockeur décédé en décembre 2017 est loin d’être terminée. Dans son testament, rédigé en Californie, Johnny Hallyday lègue l’intégralité de son héritage à son épouse Laeticia Hallyday et ses deux filles Jade et Joy, excluant ainsi Laura Smet et David Hallyday. Les deux aînés ont alors engagé des procédures pour réclamer leur part d’héritage, comme le prévoit le droit français. Le prochain rebondissement de ce dossier très complexe devrait avoir lieu le 22 mars prochain à Nanterre. La justice française déterminera si elle est compétente pour trancher ce litige autour de l’héritage de Johnny Hallyday.

 

 

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Maxime le 18 Déc 2018
0